Signature des conventions financières au nom de l'Etat : Macky Sall ligote les ministres...

Libération révèle qu’aucun ministre de la République, y compris celui de l’Economie et de la Coopération, ne peut plus signer une convention, au nom de l’Etat du Sénégal, sur plus de 2 milliards de Fcfa, sans autorisation directe du Président. La décision ferme a été prise par Macky Sall après avoir constaté des faits extrêmement troublants sur un projet autoroutier (…).


Signature des conventions financières au nom de l'Etat : Macky Sall ligote les ministres...

Les ministres du gouvernement sont sous surveillance, y compris celui de l’Economie et de la Coopération qui signe, souvent, les conventions de financements, engageant l’Etat du Sénégal. 

Selon les informations de Libération, le Président Macky Sall a décrété que, désormais, toute convention dont le montant dépasse 2 milliards de Fcfa devra être soumise à son autorisation directe, avant signature. Les ministres ont reçu des instructions fermes dans ce sens tout comme certains directeurs généraux.

 

Des sources autorisées renseignent que si le Président a pris cette mesure radicale, jusqu’à menacer les récalcitrants de limogeage immédiat, c’est qu’il a été ahuri de prendre connaissance d’un engagement financier concernant le projet d’autoroute Dakar-Saint-Louis. Ce projet consiste principalement à réaliser les conceptions géométriques et structurales d’une autoroute de 194,6 Km reliée à la Voie de dégagement nord (Vdn) entre Dakar et Saint- Louis.  

 

Elle sera réalisée en deux phases. La première sur une distance de 114 kilomètres concerne le tronçon-Dakar-Lompoul et la seconde va  de Lompoul à Saint- Louis sur environ 81 km. 

 

Que s’est-il exactement passé ? « Des choses que le Président a découvert, ahuri », glisse une source autorisée qui renseigne d'ailleurs que c'est qui explique le silence brutal qui plane autour de ce projet que le gouvernement avait commencé à dérouler. Qui plus, on apprend d’ailleurs, concernant le même projet, que le schéma dressé par Ageroute a été rejeté par le Président par la même occasion. En effet, le tracé proposé par Ageroute empiétait sur la Zone des Niayes. 

 

Or, pour Macky Sall, il est inconcevable que ce site soit touché. Conséquence : le nouveau tracé devrait contourner la Zone des Niayes. En attendant, tout ou presque est à recommencer...

Mercredi 30 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :