Service de la dette : "Il faut, pour nos gouvernants, contenir les vulnérabilités liées à l'endettement"( Papa Ndiaye, Chef de division au FMI).

Dans la présentation de son rapport d'Avril 2019 sur les perspectives économiques régionales de l'Afrique sub-saharienne, le Fonds monétaire international (FMI) estime qu'il est important pour les gouvernements de la sous région de réduire les vulnérabilités qui sont manifestes au service de la dette.
Selon Papa Ndiaye, chef de mission au Botswana au sein du FMI, le taux du service de la dette est passé de 5% du PIB en 2010 à plus de 10% en 2017. Donc, Il faut les contenir en vue de dégager un espace fiscal répondant aux besoins de développement de nos pays. Cet écart pourrait contribuer à satisfaire des dépenses sociales.
Les pays de la sous région devraient alors contenir ces vulnérabilités et inviter les investisseurs locaux en même temps que tous les autres pays à créer les conditions nécessaires pour un développement soutenu et durable.


Mardi 30 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :