Sermon de la mosquée Massalikoul Djinane : Pour l’imam Serigne Moustapha Mbacké Abdou Khadre le coronavirus est une punition divine contre ceux qui vivent dans le péché.


Massalikoul Djinaan a accueilli ses fidèles pour la prière de l’Aïd El Kébir dans le respect des mesures barrières. La prière a été dirigée par Serigne Moustapha Mbacké ibn Serigne Abdou Khadre Mbacké, qui a prononcé un serment en langue arabe, puis en Wolof. 

Lequel frère aîné de l’actuel porte-parole de la confrérie mouride, Serigne Bass Abdou Khadre, a d’emblée évoqué la pandémie du nouveau coronavirus. L’imam a tenu des propos similaires à certains chefs religieux lors de son sermon de la grande prière : « Cette maladie est une sanction divine pour le monde entier. Donc, seule la prière pourrait protéger les gens », a-t-il déclaré. 

Il a rajouté encore que l’épidémie était une punition divine pour ceux qui vivent dans le péché. « Le coronavirus est une punition divine contre les mauvais comportements des croyants », a-t-il insisté. L’Imam a ainsi assimilé la propagation du virus à un « acte d’Allah » pour « rappeler à l’ordre les croyants ». 

Il est urgent de se repentir, selon l’imam Serigne Moustapha Abdou Khadre . « Obéir à Dieu protège l’humanité contre des maladies telles que le coronavirus », enseigne l’Imam. D’après lui, les hommes seraient épargnés par le virus s'ils sont sur le droit chemin. 

Serigne Moustapha Abdou Khadre a incité les fidèles à adorer Dieu, faisant  référence au Saint Coran, à la Sunna du Prophète et aux enseignements de Serigne Touba. L’Imam a rappelé pourquoi chaque année, nous célébrons la Tabaski, l’une des plus grandes fêtes de la religion musulmane.

Le marabout a rappelé que «dans la vie sur terre, nous sommes soumis à des interdits à éviter et des recommandations à respecter. « Le Coran  demande aux fidèles de s’éloigner des interdits et des péchés », a-t-il enseigné. 

Faisant allusion aux enseignements de Serigne Touba, l’imam Moustapha Mbacké a insisté sur la réconciliation et le pardon. Dans le sillage de la célébration de la Tabaski, l’imam a prié afin que tous les vœux des musulmans soient exhaussés par Dieu afin que la pandémie soit endiguée. 
Vendredi 31 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
ADIEU BABACAR !

ADIEU BABACAR ! - 05/08/2020