Serigne Mbaye Thiam sur la hausse des frais d’inscription en France : « Ici, quand on fixe nos inscription , on ne demande la permission à personne. C’est aux étudiants de s’adapter »


Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du Sénégal, le ministère de l’Education nationale, le ministère de la Formation professionnelle et technique, de l’Apprentissage et de l’Artisanat et l’Ambassade de France, en collaboration avec les instituts français, ont organisé cette année le Salon «Formations et 1er Emploi » sur deux jours à compter d’aujourd’hui. 
Ce Salon offre aux lycéens, aux étudiants et aux jeunes en phase d'insertion professionnelle une opportunité unique de rencontrer des établissements d'enseignement supérieur sénégalais et français, des conseillers d’orientation, des entreprises et organisations professionnelles, des spécialistes de l'emploi et du développement personnel. Cette année c’est le cours Sainte-Marie de Hann qui va abriter ce forum.
Les ministres de l’Education et de l’Enseignement supérieur du Sénégal ainsi que du représentant de l’ambassadeur de France au Sénégal, Laurent Perez-Vidal, conseiller de coopération et d’action culturelle à l’ambassade de France, ont assisté à la cérémonie d'ouverture ce jour. 
Ainsi, la question de la hausse des frais d’inscription pour les étrangers en France a été soulevée. Ce, sachant que le gouvernement a annoncé lundi une hausse des frais pour les étudiants extra-européens à l’université. Une mesure justifiée par la volonté du gouvernement d’améliorer les conditions d’accueil des étudiants étrangers et de financer davantage de bourses. Le ministre de l’Education sénégalais Serigne Mbaye Thiam a souligné que “les étudiants payent des frais d’inscriptions pour s’inscrire ici au Sénégal". Pour lui, ce sont des questions qui relèvent de la souveraineté de chaque Etat. "Ici quand on fixe nos inscriptions on ne demande la permission à personne c’est aux étudiants de s’adapter à cela …Les autorités doivent soutenir l’accompagnement des étudiants “, dira MR Perez_Vidal, qui a salué la mobilisation de 40 établissements ainsi que la coopération franco-sénégalaise dans le domaine de l’éducation .
Vendredi 23 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :