Serigne Habib Mbacké : « Nul n'a le droit de faire dire à Serigne Mountakha ce qu'il n'a pas dit. Modou Bousso Dieng est interpellé... »


Les foudres continuent de s'abattre sur Serigne Modou Bousso Dieng qui est accusé d'avoir dit que Serigne Mountakha Mbacké Bassirou avait, clairement,  interpellé le Président Macky Sall lui faisant injonction de classer sans suite le dossier Adji Sarr-Ousmane Sonko.

La dernière foudre en date provient de Darou Moukhty et émane de la bouche de Serigne Habib Mbacké.  Le chef religieux dément, énergiquement, le leader politico-religieux et lui rappelle qu'il n'a aucunement le droit de porter la parole du Khalife et surtout de lui faire dire ce qu'il n'a jamais dit.

 "Le Khalife ne s'est jamais prononcé sur cette affaire de mœurs. Il n'a jamais demandé au Chef de l'État d'annihiler cette action en justice qui ne concerne que des particuliers. Il n'est intéressé que par la paix au Sénégal. Si c'était le cas, il aurait chargé sa délégation de discuter autour de ce dossier. Ce qu'il n'a pas fait. Serigne Mountakha voue un respect au Président de la République. Il l'a rappelé à maintes reprises. Il a un porte-parole."

Serigne Habib Mbacké d'ajouter que Serigne Modou Bousso Dieng ne cherche que  le buzz et récemment pourtant il avait organisé des récitals de Coran pour que Ousmane Sonko ne soit plus de ce monde. Le fait qu'il le reçoive aujourd'hui ne peut  que nous étonner".
Samedi 27 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :