Serekunda : Violentes manifestations de commerçants (dont des sénégalais) après le meurtre d’un des leurs par l’unité anti-crime


Une supposée bavure policière est en train de mettre le feu en Gambie, plus précisément à Serekunda, la plus grande ville de Gambie, située dans le district de Kanifing, à environ 10 km au sud-ouest de la capitale, Banjul. En effet depuis ce début d’après-midi, les commerçants et vendeurs à la sauvette du « Black Market », d’origine sénégalaise pour la plupart, sont dans la rue pour manifester contre le meurtre d’un des leurs. Selon plusieurs sites et pages Facebook visitées par Dakaractu, des scènes de violences ont éclaté et des barricades en feu érigées dans les ruelles. Le jeune en question a été détenu pendant 9 jours dans les geôles de l’unité anti-crime. Une brigade réputée violente et souvent accusée de corruption. Ils l'auraient, selon les commerçants interrogés, battu à mort.
La maison d’un responsable de l’unité anti-crime aurait été incendiée. Aucun mort n’est à déplorer dans cet incendie criminel. Toutefois, la situation connaîtrait présentement une légère accalmie...
 
Mercredi 24 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :