Sénégal, pays ouverts aux investisseurs… (Par Cheikh Tidiane DIONE)


Sénégal, pays ouverts aux investisseurs… (Par Cheikh Tidiane DIONE)
L’égalité des chances pour accéder au marché sénégalais n’est pas un vain mot. Tous les partenaires et investisseurs sont égaux pour les tenants du pouvoir actuel pas de discrimination.  Le Sénégal, un pays attractif qui regorge d’énormes potentialités politiques, sociales et économiques entre autres…
Sa stabilité politique, un atout non négligeable qui fait de lui un pays très sollicité par les investisseurs d’ici et d’ailleurs. Aujourd’hui on note la ruée des partenaires vers cette partie de l’Afrique de l’Ouest.
Hormis cette stabilité politique d’autres atouts se dessinent à savoir : sa position géographique et ses infrastructures. Aujourd’hui plusieurs investisseurs et partenaires multiplient les conquêtes.
Au même moment le marché sénégalais est à la recherche d’éventuels partenaires capable de satisfaire les besoins de sa clientèle sur toute la ligne.
 En marge de la visite du secrétaire d’Etat Américain à Dakar, les engagements des investisseurs américains au Sénégal permettront de dynamiser le marché sénégalais. Toutefois, selon l’autorité sénégalaise, étant un pays ouvert, le marché sénégalais est ouvert non seulement aux partenaires Américains mais aussi à d’autres partenaires. Concrètement, la France, l’Émirats Arabes Unis, la Turque, le Canada et la Chine sont les partenaires principaux au même titre que les USA. 
Dans la vision du Plan Sénégal Emergeant, la construction d’infrastructure reste prioritaire, les investisseurs chinois qui sont connus comme constructeurs efficaces y jouent un rôle important : les autoroutes, l’arène nationale de la lutte et le grand théâtre et la fibre optique etc. sont des exemples de réalisation. L’établissement d’infrastructure de TIC (technologies de l’information et de la communication) et digital est un axe majeur du déroulement du PSE, axe dans lequel le géant chinois en TIC Huawei, installé au Sénégal depuis 2005, se positionne comme acteur important. D’ailleurs, le géant chinois Huawei est l’un des plus grands fournisseurs en matière de technologies à l’échelle internationale. Malgré la pression du gouvernement américain, Huawei a obtenu l’accord des autorités Britanniques et de l’UE pour participer à la construction des 5G. Ceci est la preuve que le marché international obéit aux lois de libre échange et de l’égalité de chance. 
Alors comme disait l’autre, le marché Sénégalais est à la fois libéral et ouvert à tous il n’est pas la chasse –gardée d’aucun investisseur.
Mardi 18 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :