Sénégal / UE : Une enveloppe de 14 millions d'euros dédiée au PAISD pour l’accompagnement et le financement des initiatives des sénégalais de la diaspora.


Le Secrétaire général adjoint du Gouvernement, Alioune Badara Diop, a présidé ce jeudi 17 juin 2021, la deuxième réunion du comité de pilotage du Programme d'appui aux initiatives de solidarité pour le développement (PAISD), dans sa composante trois (3). Ce programme visait initialement à contribuer au développement économique et social du pays, à travers une capitalisation de ressources et une optimisation de l’implication des migrants dans le développement de leurs pays d'origine.

Ce programme à l'initiative du Sénégal et du gouvernement français depuis 2005, profite à la diaspora sénégalaise établie principalement en France avant d’être élargi en 2017 aux communautés présentes en Espagne, en Belgique et en Italie. Aujourd'hui, le programme a déjà un impact socio-économique, éducatif et professionnel sur presque toute l'étendue territoriale nationale. D'où la quintessence des objectifs du Programme d'appui aux initiatives de solidarité pour le développement (PAISD).

Il est prévu dans cette phase 3, un appui technique et financier au développement économique et local des régions d'origine qui doit impliquer 75 projets d'appui. Ensuite un accompagnement des initiatives d'investissement individuel et collectif portées par la diaspora et un renforcement de l'offre des services financiers de la clientèle diaspora et amélioration de son accessibilité, et enfin mobiliser l'expertise hautement qualifiée de la jeunesse de la diaspora avec pour finalité 75 missions d'appui au développement au Sénégal.

Ledit programme bénéficie également de l’appui financier de l’État du Sénégal, de l’Union européenne et de l’Agence Française de Développement. Une enveloppe de 14 millions d'euros est ainsi mobilisée par les parties prenantes. L'Union européenne, représentée par la cheffe de coopération à la délégation de l'union européenne au Sénégal, Madame Dorota Panczyk a mobilisé 10 millions d'euros et le gouvernement Français une contribution à hauteur de 2 millions d'euros. Le gouvernement du Sénégal, par le biais de du secrétaire général adjoint du gouvernement, a sorti un chèque de 2 millions d'euros.

À rappeler que depuis la mise en place de ce programme, les sénégalais de la diaspora ont réussi à mobiliser une somme de 4 milliards de FCFA pour la construction d’établissements scolaires et sanitaires. Des structures dédiées à la formation professionnelle et consacrées au secteur de l’hydraulique sont également créées...
Jeudi 17 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :