Sénégal - Guinée Bissau : Entre la Covid-19, le huis clos et la chaleur, les Lions fragilisés ?


Quel impact auront les paramètres climatiques et le contexte socio-sanitaire tendu, sur le match de football qui opposera dans quelques heures le Sénégal à la Guinée Bissau au Stade Lat Dior de Thiès ? Une interrogation d'autant plus pertinente que la plupart des internationaux sénégalais ne sont plus habitués à jouer à pareille heure (16h00 GMT) sous une chaleur accablante. Une donnée qui sera accentuée par l'absence de public capable de leur insuffler ce supplément d'âme pour venir à bout des Djurtus. 

Si les 22 acteurs seront à la même enseigne pour ce qui est des rigueurs climatiques (32° dont 36° ressenti et 57% d'humidité) ainsi que la psychose instaurée par la pandémie de la Covid-19 et son lot de mesures sanitaires, il apparaît clairement que pour l'équipe qui évolue à domicile, ce match donne l'impression de se dérouler dans un cadre quasi " inconnu." 

D'où la nécessité pour les vice-champions d'Afrique d'essayer de trouver très tôt les moyens pour se faciliter le match contre un adversaire qui ne fera pas dans la dentelle. En cas de défaite, le Sénégal leader du groupe " i " verra ses poursuivants directs (le Congo Brazzaville et la Guinée Bissau) revenir à égalité de points avec 6 unités. Un scénario que préfèrerait éviter le sélectionneur sénégalais. 

Les Lions ne risquent-ils pas d'être quelque peu fragilisés par cette nouvelle configuration ? Aliou Cissé qui a souligné ce mardi en conférence de presse d'avant match le faible temps de préparation dont disposaient les sélectionneurs en regroupement, devra faire avec ce contexte hostile. Le Sénégal devra d'abord faire avec les caprices de dame nature avant d'en découdre avec son adversaire du jour.     
Mercredi 11 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :