Seine-et-Marne : Un vendeur de nationalité sénégalaise interpellé pour meurtre et coups et blessures volontaires


Un ressortissant sénégalais est aujourd’hui entre les mains de la justice française pour une affaire de meurtre et d’agression à main armée, en France. Les faits qui lui sont reprochés ont eu lieu samedi dernier dans une boutique Bouygues à Claye-Souilly et sont imputables à un concitoyen âgé d’une soixantaine d’années qui, pour « un problème de facturation », a pris pour cible deux jeunes. 
À la suite de l’agression que celui-ci a perpétrée, un jeune homme de 18 ans a été tué et un autre de 21 ans grièvement blessé et transporté à l'hôpital dans un état grave, a appris Dakaractu. Une information largement relayée hier par la presse française.
« L'agresseur est de nationalité sénégalaise et en situation irrégulière. Il est connu des services de police pour infraction à la législation sur les stupéfiants », ont révélé nos confrères de Bfm Tv. Et selon d’autres sources médiatiques, la procureure de Meaux, Laureline Peyrefitte, avait annoncé que « les victimes ont 18 et 21 ans, le premier ayant été tué et le deuxième grièvement blessé. L'agresseur a un peu plus de 60 ans et avait visiblement un problème de facturation et le ton est monté rapidement dans la boutique, le client étant très en colère. Les deux victimes se sont enfuies et se sont effondrées dans la galerie marchande. L'agresseur a voulu s'en prendre à un troisième employé qui est parvenu à s'enfuir ».
Des sources policières ont pu retracer le film des faits. « Le suspect de 62 ans s'est présenté peu après 13 heures à la boutique de téléphonie pour un différend commercial, demandant un remboursement qu'il n'a pas obtenu. Mécontent, il est parti et est revenu, peu de temps après, avec un couteau. Il a alors poignardé l'un des vendeurs au niveau du cœur. Celui-ci, âgé de 18 ans, n'a pas pu être réanimé par les secours. Un autre homme âgé de 20 ans a été gravement blessé et se trouve toujours à l'hôpital dans un état grave. L'individu a ensuite été arrêté par un policier de la Brigade de recherche et d'intervention (Bri) qui n'était pas en service ce samedi mais se trouvait dans le centre commercial et un agent pénitentiaire, tous deux hors service, aidés d'un client. Tous trois se trouvaient dans le centre commercial au moment des faits qui se sont produits autour de 13 h 20. L'agresseur n'est pas connu des services de renseignement », indiquent les mêmes sources.
Ces dernières informent qu’après la commission des faits, l’auteur présumé de l’agression a été arrêté, dans cette même journée de samedi en début d'après-midi. L’arrestation a eu lieu au Centre commercial de Claye-Souilly, en Seine-et-Marne. « Il n'y a pas de notion de terrorisme ou de différend antérieur », a précisé une source policière, ajoutant que « l'incident est fini ».
Lundi 12 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :