Sécurisation du scrutin du 23 janvier : « Force doit rester à la loi… Aucune forfaiture ne doit être admise! » (Mamour Cissé, Psd/Jant-Bi)


Le président du Parti social-démocratique/Jant-Bi prendra bien part au scrutin prochain qui sera l’occasion pour les citoyens sénégalais de choisir leurs représentants locaux. 

Mais avec les enjeux sécuritaires souvent liés aux élections de cette envergure, Mamour Cissé invite à une protection stricte du vote, mais aussi à celle des citoyens et de leurs biens.

S’exprimant au micro de Dakaractu, le président du Psd/Jant-Bi, par ailleurs membre de la mouvance présidentielle, appelle à la vigilance de l’autorité, mais aussi celle de tous les citoyens : « J’encourage le ministre de l’intérieur à prendre toutes les dispositions pour permettre aux citoyens, en toute quiétude, d’aller voter dimanche. »

Mamour Cissé ne cautionnant pas l’attitude d’une certaine opposition, considère que « force doit rester à la loi parce que le Sénégal est un pays démocratique où chaque citoyen est libre de faire le choix qui lui convient... »
Samedi 22 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :