Securiport / AIBD : le directeur technique jette l’éponge, des travailleurs dénoncent la pagaille qui continue à y régner.


Mécontents de leurs mauvaises conditions de travail, les employés du groupe de sécurité aéroportuaire américain, Securiport Sénégal, avaient haussé le ton au mois de février dernier pour dénoncer la discrimination raciale, professionnelle et salariale au sein de l’entreprise. 

Affiliés au Syndicat des Personnels des Activités Aéronautiques du Sénégal (Synpaas) de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD), les travailleurs avaient alerté sur une bamboula estampillée du duo franco-belge Teddy Beaulieu et Luc Keppens, respectivement Directeur Technique et Directeur Général de Securiport qui, selon le syndicat imposent des conditions de travail insoutenables aux agents sénégalais, doublées d’affectation injustifiées avec des salaires insignifiants. 

Les employés de securiport avait exigé le départ du directeur technique et du directeur général. Aux dernières nouvelles, Teddy Beaulieu a quitté l’entreprise Securiport pour des raisons personnelles, a-t-on appris de la tutelle. Cependant, ça continue de grogner encore dans les rangs des travailleurs qui dénoncent la promotion de larbins de l’ancien directeur technique à des postes qu’ils ne méritent pas. À les croire, l’AIBD, point focal de Securiport a comme nouveau responsable des opérations, une personne non qualifiée et limitée pour un tel poste stratégique. En outre, les travailleurs reprochent également à la nouvelle responsable des ressources humaines d’être sous l’emprise de la direction depuis son installation et refuse de rencontrer le personnel pour le simple motif qu’elle ne reconnaît pas le Synpaas.

À noter que malgré le départ de Teddy Beaulieu, la discrimination sur l’augmentation des salaires est toujours d’actualité. Mieux, les employés réclament un nouveau directeur général capable de restructurer la boite et d’être à l’écoute de son personnel. Le Syndicat des Personnels des Activités Aéronautiques du Sénégal (Synpaas) de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) entend, toutefois, effectuer une sortie médiatique prochainement pour davantage informer l’opinion sur la situation que vivent les employés à Securiport.
Mardi 5 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :