Secrets de l’accrochage mortel à Tamba : comment Aly Ngouille Ndiaye et les hautes autorités de la Gendarmerie ont sauvé la vie des journalistes


Secrets de l’accrochage mortel à Tamba : comment Aly Ngouille Ndiaye et les hautes autorités de la Gendarmerie ont sauvé la vie des journalistes
Les langues commencent à se délier après la course-poursuite mortelle ayant opposé, quelques heures plus tôt ce lundi, des militants de Benno bokk yakaar aux éléments de sécurité du PUR de Issa Sall.
Il nous est revenu que le bus des journalistes a été incendié et leur matériel détruit. Ces derniers, qui s’étaient retranchés dans un autre bus, ont été poursuivis par des individus armés à bord de motos Jakarta.
Nos confrères ont parcouru 10 km pour se retrouver au poste de santé de Botou, dans la commune de Sinthiou Malem où les blessés ont été évacués.
Entre temps, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, informé de la situation, a volé au secours des journalistes en donnant les instructions utiles à ses hommes, notamment au sous-préfet de la localité précitée. 
Parallèlement, les hautes autorités de la gendarmerie nationale ont pris, avec toute la diligence requise, les mesures souhaitables. Ainsi, un détachement conduit par le colonel, responsable de la zone, s’est déployé sur les lieux à la rescousse des journalistes. N’eût été l’intervention des gendarmes, on allait assister au pire.
Pour l’heure, un agent du Groupe Futurs médias, grièvement blessé, est sur la route vers Dakar. Deux autres journalistes sont toujours en observation à Tambacounda.
Nous devons à la vérité de signaler que les éléments de sécurité du PUR n’ont pas jugé nécessaire de protéger nos confrères que les assaillants prenaient pour des militants ou sympathisants de Issa Sall. Si ce n'est pas de la lâcheté, cela lui ressemble. 
Lundi 11 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :