Sébikotane / Site de recasement : Les brocanteurs et artisans de Colobane dénoncent et accusent l'APIX de lenteur dans l'aménagement du site.


C’est sur un site de 3,25 hectares, situé à Sébikotane, que le gouvernement du Sénégal a prévu de recaser les artisans et brocanteurs de Colobane, délogés pour les besoins du projet Train Express Régional (TER). En effet, ces ouvriers, privés de leurs lieux de travail depuis 2017, sont confrontés à de nombreuses difficultés pour se domicilier et retourner à leurs activités génératrices de revenus. 

Selon le coordonnateur national des impactés du TER, Ibrahima Cissé, le site de Sébikotane dont l’État du Sénégal a déjà empoché le coût de la valorisation d’un montant de 3 milliards provenant des bailleurs, connaît un véritable retard d’aménagement. « Quatre années après, jour pour jour, c’est le statu quo. Rien n’a été fait jusqu’à ce jour », a-t-il déclaré, face à la presse, ce vendredi 19 novembre 2021.

Ces brocanteurs et artisans accusent l’Agence pour la promotion des Investissement et grands travaux (APIX), de toutes ces lenteurs dans l’aménagement et la viabilisation de ce site de recasement. Toutefois, ces 480 chefs d’entreprise au chômage depuis quelques mois, réclament la viabilisation de ce site qui doit répondre  aux normes internationales tel que les bailleurs ont financé ce projet, bien qu’ils jugent insuffisants ces 3,5 hectares contre les 7 hectares qu’ils occupaient à Colobane.    
Vendredi 19 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :