Scrutin Présidentiel : Les ressortissants mauritaniens au Sénégal crient à un ‘’hold up’’ électoral.


C’est une centaine de ressortissants mauritaniens qui ont battu le macadam ce 27 juin pour dénoncer la situation post-électorale qui prévaut dans leur pays. Ils ont marché de la Place de la nation à l’ambassade de Mauritanie sis au boulevard De Gaulle.
En première ligne de cette mobilisation pacifique, les étudiants qui contestent la victoire du candidat Mohamed Cheikh el-Ghazouani, frère d’armes du président sortant Abdel Aziz.

Ces derniers avancent pour preuve, la non participation aux élections des ressortissants mauritaniens au Sénégal, l’arrestation massive de leur compatriotes au pays et la restriction de l’Internet.
Ils invitent, à cet effet, la communauté internationale à réagir.


Le 22 juin dernier, le peuple mauritanien s’est rendu aux urnes pour élire un nouveau président de la République islamique.
Dès l’annonce, le 23 juin, de la victoire au premier tour de l’ancien chef d’état-major, Mohamed Cheikh el-Ghazouani avec 52 % des voix, les quatre candidats de l’opposition ont contesté le résultat.
À l’unanimité, ils ont tous qualifié de ‘’ nouveau coup d’État’’ le processus électoral.
Jeudi 27 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :