Scandale du lait pour bébé contaminé : Le Sénégal fait le ménage dans les pharmacies, services de pédiatrie et rayons de magasins

Selon les informations exclusives de Libération, le Sénégal est concerné par l’affaire du lait contaminé qui fait scandale en France. Informées par note confidentielle en date du 28 décembre 2017, les autorités du ministère du Commerce ont pris des mesures idoines en ordonnant le retrait des produits incriminés des services de pédiatrie et des pharmacies privées. Dans la foulée, la Direction du commerce intérieur a fait le vide dans les rayons des grands magasins.


L'affaire du lait contaminé qui fait scandale en France depuis les révélations concernant les pratiques scandaleuses du groupe Lactalis touche aussi le Sénégal.
Selon les informations de libération, une enquête du centre antipoison, chargé de veiller sur la sécurité alimentaire, a révélé la présence du lait incriminé au Sénégal.
Dès qu’elle a été informée, la direction générale de la Santé, sous l’autorité du ministre Abdoulaye Diouf Sarr, a ordonné le retrait du produit de tous les Services de pédiatrie sur le territoire national.
Dans la foulée, la direction de la pharmacie nationale a fait enlever le lait incriminé des rayons de toutes les enseignes privées.
Joint hier, le docteur Aloyse Diouf, conseiller technique numéro un du ministère de la Santé rassure que toutes les mesures ont été prises pour retirer du circuit le lait incriminé.
par ailleurs, la même note confidentielle a été transmise à la direction du commerce intérieur qui a fait le vide dans les rayons des grandes enseignes.
En France, de grands groupes comme Auchan ou Leclerc avaient continué à écouler les produits malgré l’éclatement du scandale.

Pour rappel, les premiers cas de contamination sont repérés en France au mois de septembre dernier, quand deux bébés tombent malade. Il apparaît qu’ils ont été contaminés par des salmonelles, présentes dans un lait premier âge produit par Lactalis dans son usine de Craon, en Mayenne.
A posteriori, il est révélé que Lactalis avait procédé en août à des contrôles révélant la présence de salmonelles, mais les résultats n’avaient pas été rendus publics.
Samedi 13 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018