Scandale Pétrotim : « Macky Sall aurait dû être démis de ses fonctions et jugé pour haute trahison » (Ousmane Sonko, Pastef)


Le leader de la coalition Ousmane Sonko président a rebondi cet après-midi sur l’affaire dite du scandale Pétrotim .

Pour le farouche opposant au régime, c’est un vol flagrant qui a été commis dans ce dossier qui implique le frère du président.
Il y a eu un ensemble de délit et de crime économique commis par Macky Sall, son ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye, son ministre des finances et toutes les personnes citées autour du dossier, a confié le président de Pastef/les patriotes.
Le seul fait que le frère du président soit présent dans l’affaire constitue un délit voisin à la chose, ajoute-t-il.
Pour preuve, Ousmane Sonko renvoie aux dispositions internes au pays et à celles de l’Onu sur la corruption.
Dans ce dossier y a prise illicite d’intérêt relève-t-il.
Il y a fraude fiscale et c’est des centaines de milliards que le Sénégal perd dans cette affaire, affirme Ousmane Sonko.

Pis, la somme versée n’a jamais été déclarée ce qui constitue de la fraude.
Le candidat déchu à la présidentielle est formel, tout le dossier de bout en bout est cousu de fil blanc.

Pour Sonko, ce n’est pas l’unique dossier qui a été géré dans la nébuleuse, les dossiers sur l’or et le Zircon ont été traités de la sorte.
Ousmane Sonko a par ailleurs renseigné sur son audition au niveau de l’ambassade des États-Unis par un procureur américain sur cette affaire.

Il confie avoir livré toutes les informations sur ce dossier.
Mieux, il soutient avoir alerté les autorités américaines sur sa volonté de poursuivre la bataille pour que tous les milliards qui ont été récoltés soient recouvrés.

Ousmane Sonko s’est notamment prononcé sur l’appel à témoin du Procureur de la République.
Selon lui, l’attitude du procureur est ridicule. ‘’Il appelle à témoigner pour avoir la possibilité d’avoir des preuves, telle est sa volonté’’ croit le patriote. Ce qu’il devait faire c’est entendre les incriminés.
‘’ Nous considérons qu’au delà des personnes citées dans cette affaire de vol,  le principal responsable demeure Macky Sall’’ martèle Ousmane Sonko.
Macky Sall aurait dû être démis de ses fonctions et jugé pour haute trahison, croit-il. Il appelle le Président de la République à être courageux pour faire face à son peuple et lui avouer la vérité.
Pour Sonko, aujourd’hui, c’est au peuple sénégalais de prendre toute sa responsabilité en donnant comme exemple la mobilisation du peuple chinois à Hong Kong pour l'abandon formel du projet de loi d'extradition trop controversé.
‘’Il faut que le peuple sénégalais sorte pacifiquement et refuse cette situation. Il doit contraindre les autorités à la transparence. Il faut que Macky Sall livre son frère ainsi que tous ceux qui y ont trempé, à la justice sénégalaise, a avancé Ousmane Sonko.
‘’Ce qu’il faut, c’est exiger la lumière sur la société Petrosen. Il y a des sénégalais qui s’enrichissent à travers les bonus sans laisser de trace. Ce qu’il faut, c’est mettre à terme le gré à gré dans l’attribution des marchés. Ce qu’il faut, c’est mettre la pression sur Bp et Cosmos pour faire comprendre à ces sociétés que l’Afrique n’est plus à leur solde’’, soutient l’opposant.
La renégociation totale des contrats est un enjeu capital, croit Ousmane Sonko.
Bientôt, tous les produits connaîtront une inflation, car Macky Sall n’a plus les moyens de sa politique a ajouté le leader de Pastef.
Il invite, cependant, le peuple à rester vigilant et à refuser d’être diverti à travers une compétition de football, un dialogue national entre autres.
‘’Nos autorités disent que c’est une tentative de déstabilisation, moi je dis que je vis au Sénégal avec ma famille, je me soigne au Sénégal et donc cet argument n’est pas valable’’, se dédouane-t-il.
‘’Nous appelons les sénégalais à rester debout, car si nous gagnons cette bataille nous gagnons la bataille du développement. Le peuple sénégalais pour une fois doit montrer toute sa grandeur face à un groupe de malfaiteurs. Je l’invite à sortir pour exiger la transparence dans ce scandale sur nos ressources pétrolières’’, a conclu Ousmane Sonko.
Jeudi 20 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :