Santé : Les réelles motivations de la grève du Sames sous-section Eps1 de Mbour de 48 heures.


Santé : Les réelles motivations de la grève du Sames sous-section Eps1 de Mbour de 48 heures.
La sous-section Eps1 (Établissement public de santé de niveau 1) de Mbour du Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal (Sames), va paralyser de nouveau, le secteur de la santé au niveau local. Cette volonté de croiser les bras découle de l’inertie de l'administration de Polimed qui n'a pas daigné répondre aux différentes revendications du Sames et des convocations de réunion de l'administration de l'Eps. Et ce, après son deuxième point de presse du 03 Juin 2021 portant sur de nombreux manquements de la part de Polimed par rapport à la convention qui le lie à l'Eps1 de Mbour, a appris Dakaractu, dans un communiqué. 
 
Dans ce dit document, il était annoncé cette grève du Jeudi 01 et Vendredi 02 juillet 2021, initiée par les membres du Sames local avec une possibilité de la renouveler. Une grève que ces médecins entendent initier, par semaine, sur une durée de 30 jours qui a été entamée les mercredi 23 et jeudi 24 Juin dernier. Et qui va se poursuivre les mercredi 07 et jeudi 08 Juillet 2021, puis les jeudi 15 et vendredi 16 Juillet 2021. 
 
Après avoir annoncé, ce matin, sa volonté d’entamer une grève de deux jours, dès demain, la sous-section Eps1 du Sames de Mbour a rendu publiques ses réelles motivations pour légitimer ces perturbations annoncées dans ledit secteur.

Parmi ces revendications, l’on peut citer ‘’l'usurpation des fonctions du chef de service de la radiologie par un gestionnaire de Polimed qui selon les prérogatives qui lui sont données par le président de Polimed, doit superviser les activités médico-techniques et assurer entre autres la gestion du personnel médical, notamment les médecins stagiaires, les techniciens et les aides manipulateurs de radiologie’’. Ce qui, aux yeux du Dr Koudouss Masa, médecin Urgentiste et par ailleurs, Secrétaire général Sames Eps1 de Mbour, ‘’est illégal et contraire au code de déontologie médicale’’. 
 
Les deux autres points, sources de la frustration dudit syndicat des médecins, portent sur ‘’l'absence de radio-protection correcte pour le personnel et les usagers. Ce qui est contraire aux lois sur la radio protection’’. Et enfin, ‘’le non-respect des termes de la convention avec Polimed’’.
 
C’est fort de tout cela, que le Sames sous-section Eps1 Mbour dit avoir décidé de poursuivre son plan d'action. Un plan d’action qui passe par le ‘’boycott de toutes les activités radiologiques non urgentes de Polimed et la baisse du nombre d'actes médicaux réalisés par jour pendant et en dehors des jours de grève afin que la population soit respectée et pour une meilleure prise en charge sur le plan de l'imagerie médicale’’, renseigne le Dr Masa qui, déjà le 16 juin dernier avait précisé, dans son communiqué, que ‘’cette grève ne concerne pas les urgences vitales’’.
Mercredi 30 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :