Santé : La Covid-19 soupçonnée de provoquer une nouvelle forme de diabète chez certains patients.


La maladie à Coronavirus n’a pas encore révélé tous ses secrets. Après la découverte d’une kyrielle de variants dont certains sont très viraux et contagieux, des scientifiques viennent de relever, l’existence  ‘’de plus en plus de preuves que la Covid-19 peut provoquer le diabète chez certains patients’’. Le Pr Francesco Rubino, consultant en chirurgie bariatrique et métabolique au King's College Hospital de Londres, est de ceux-là qui en sont convaincus. D’ailleurs, certains de ses pairs et lui réclament ‘’une enquête complète sur un lien possible entre les deux maladies’’.
 
Une réclamation qui découle du constat fait de l’augmentation des cas de diabète de type 1 et de type 2 chez les personnes ayant contracté le coronavirus, certains médecins envisagent même la possibilité que le virus, en perturbant le métabolisme du sucre, puisse induire une toute nouvelle forme de diabète, a révélé le quotidien britannique The Guardian, ce vendredi. 
 
Le Pr Rubino, dans cet article repris par Dakaractu, ‘’a d'abord réalisé la possibilité d'un lien lors d'un thé avec des collègues sur Zoom où des cas anecdotiques étaient échangés. Avec d’autres personnes, ils ont mis en place un registre pour commencer à regrouper et à analyser ces rapports. Les chercheurs principaux du registre, qui a reçu des rapports de plus de 350 cliniciens soupçonnant avoir rencontré un ou plusieurs cas de diabète induit par Covid-19, ont déclaré que les chiffres étaient difficiles à ignorer.
 
"Au cours des derniers mois, nous avons vu davantage de cas de patients qui avaient développé un diabète pendant l'expérience Covid-19 ou peu après. Nous commençons maintenant à penser que le lien est probablement vrai - le virus a la capacité de provoquer un dysfonctionnement du métabolisme du sucre", a déclaré le Pr Rubino qui note qu’il serait difficile de le prouver sans une base de données substantielle s'il existe un lien biologique. "Nous avons dit que cela valait la peine de se lancer dans une enquête parce que cela pourrait constituer un problème important, surtout compte tenu de l'ampleur de la pandémie’’.
 
Ce qui suscite l’inquiétude des médecins
 
Quant aux patients souffrant de diabète préexistant, ils présentent un risque plus élevé de complications graves avec la Covid-19, ils figurent sur la liste des priorités du Royaume-Uni pour recevoir le vaccin, informent nos confrères britanniques.  Les liens entre d'autres virus et le diabète, ainsi que la façon dont le virus Sars-CoV-2 à l'origine du Covid-19 pénètre dans plusieurs organes, ont suscité des inquiétudes.
 
Le Pr Rubino n’est pas le seul qui soit convaincu du lien entre la Covid-19 et le diabète. Son collègue Paul Zimmet, professeur de diabète à l'université Monash en Australie dit, lui, ne pas en douter. "Dans mon esprit, il n'y a aucun doute. La Covid-19 est certainement une cause de nouveaux diabètes. Mais nous ne comprenons pas encore parfaitement - premièrement, l'ampleur et, deuxièmement, lesquels des éléments dont nous avons émis l'hypothèse sont les principaux facteurs."
 
Selon ledit site, les scientifiques ont émis l'hypothèse que, puisque le Sars-CoV-2 interagit avec un récepteur appelé Ace-2 pour infiltrer les cellules de plusieurs organes, dont le pancréas, il pourrait perturber le métabolisme du sucre. Une autre explication possible est que la réponse exubérante de l'organisme en anticorps, qui est censée combattre le virus, réagit de manière excessive et attaque les organes essentiels au maintien d'un taux de glucose normal. "Ce ne sont là que des théories... des théories qui ne sont pas philosophiques, mais fondées sur la biologie et l'expérience acquise avec d'autres virus", a déclaré le Pr Rubino qui dirige le département de chirurgie métabolique et bariatrique.
 
Le National Health Service conteste, alors qu’une étude de chercheurs chinois confirme
 
 
D'autres virus - notamment les infections à entérovirus - ont été associés à la cause du diabète de type 1, dans lequel l'organisme attaque les cellules du pancréas, ce qui contrecarre la production d'insuline. Des anticorps contre les entérovirus ont été enregistrés à des niveaux plus élevés chez les mères enceintes d'enfants qui ont développé un diabète de type 1, et davantage d'infections à entérovirus, ont tendance à être détectées chez les enfants qui développent la maladie, par rapport aux frères et sœurs qui ne la développent pas.
 
‘’Le Dr Sathish Thirunavukkarasu, chercheur à l'université canadienne McMaster, a passé en revue huit études réalisées dans différents pays au cours des cinq premiers mois de la pandémie. Dr Sathish et ses collègues ont trouvé un total de 492 cas de diabète nouvellement diagnostiqués parmi 3.711 patients hospitalisés pour la Covid-19, soit une proportion combinée de 14,4 %. Ces chiffres incluent à la fois les patients de l'étude Covid-19 chez qui le diabète a été diagnostiqué pour la première fois, et les personnes qui étaient auparavant diabétiques, mais qui ne savaient pas qu'elles étaient atteintes de la maladie’’, a-t-il expliqué.
 
Il est difficile d'ignorer les symptômes dramatiques du diabète de type 1, où l'organisme ne produit pas d'insuline. Mais dans le cas du diabète de type 2 - dans lequel l'organisme est incapable de produire suffisamment d'insuline ou l'insuline ne fonctionne pas correctement - les symptômes sont faciles à manquer car ils apparaissent progressivement.
 
Ian Braithwaite, médecin du Service national de santé (Nhs) et cofondateur d'Habitual, une entreprise de prévention et d'inversion du diabète, a souligné que l'analyse de Thirunavukkarasu et de ses collègues était également limitée aux patients hospitalisés, de sorte qu'il n'était pas clair si les cas de diabète persistaient lorsqu'ils se rétablissaient, ou si l'augmentation du taux de sucre mettait les patients à risque de diabète. L'augmentation du taux de sucre pourrait n'avoir rien à voir avec le diabète et tout à voir avec la réaction de l'organisme à l'infection. En outre, les stéroïdes qui sont utilisés pour traiter certains patients atteints de Covid-19 sont également connus pour augmenter le taux de sucre dans le sang, ont souligné les médecins.
 
The Guardian signale que ‘’d'autres études récentes ont établi un lien entre la Covid-19 et les nouveaux cas de diabète à des degrés divers. Des chercheurs chinois qui ont suivi 2.469 patients traités pour Covid-19 après leur sortie de l'hôpital pendant six mois ont enregistré 58 cas (environ 2,35 %) de nouveaux cas de diabète. Une autre étude, qui n'a pas encore fait l'objet d'un examen par les pairs et qui a examiné les résultats de 47. 780 patients traités pour Covid-19 dans les cinq mois suivant leur sortie de l'hôpital en Angleterre, a révélé que 4,9 % des patients ont reçu un diagnostic de diabète après leur sortie de l'hôpital’’.
Vendredi 19 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :