Santé / Infrastructures : L’hôpital Idrissa Pouye abrite désormais un bloc entièrement consacré à la chirurgie pédiatrique.


La directrice des établissements de Santé, Fatou Mbaye Sylla, a procédé ce Mercredi 22 Septembre à l’inauguration du nouveau bloc opératoire à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff (ex CTO).

Ce bloc opératoire entièrement consacré à la chirurgie pédiatrique,  s’inscrit dans le cadre de la matérialisation de la volonté du chef de l’État de faire du Sénégal un hub sanitaire.

Le directeur de l’hôpital Idrissa Pouye, Saliou Tall, n’a pas manqué d’afficher sa satisfaction lors de cette cérémonie d’inauguration car cette inauguration vient en prélude à la journée mondiale du sourire célébrée le 01 octobre de chaque année.

Par ailleurs, il a remercié les partenaires Smile Train et l’ONG KidsOR qui ont porté à terme ce projet.

Pour rappel, en 2020, Smile Train et KidsOR se sont réunis et se sont engagés à fournir 20 salles d'opération pédiatriques initiales à travers l'Afrique, fournissant ainsi des soins chirurgicaux essentiels et vitaux à plus de 12 000 enfants nés avec un bec-de-lièvre d'ici la fin de 2021. «Nous avons apporté du dynamisme à 5 salles d'opération pédiatriques en Afrique, dont une à HOGIP », a souligné la représentante dudit organisme lors de la cérémonie.

L'accès à la chirurgie des fentes garantit qu'un enfant a la possibilité de mener une vie pleine et productive, plutôt qu'une vie remplie d'isolement et de honte. L’organisation mondiale de la santé rapporte qu'en moyenne 1 enfant sur 700 naît avec une fente labiale et/ou palatine dans le monde. Nous estimons que plus de 467 bébés naissent avec un bec-de-lièvre chaque année au Sénégal. Sans compter le nombre d'adultes souffrant de fentes labiales.

« La fente est une différence de naissance stigmatisant. Un enfant né avec une fente éprouve des difficultés à respirer, à manger et à parler », a rappelé le chef du service pédiatrie dudit hôpital lors de son allocution. Grâce à un traitement, les enfants atteints de fentes peuvent surmonter ces difficultés et mener une vie heureuse et saine. C'est pourquoi Smile Train continue d'investir dans le renforcement des capacités des chirurgiens, des anesthésistes, des infirmières, des nutritionnistes, des orthophonistes, des orthodontistes, des psychologues et des bénévoles de la santé communautaire, ainsi que dans l'amélioration des systèmes et des infrastructures hospitaliers.

Par ailleurs, le nouveau bloc opératoire, mieux équipé, permettra non seulement aux chirurgiens d'améliorer leurs compétences en matière de soins aux enfants, mais nous prévoyons un impact significatif sur la vie des enfants dont la vie sera transformée par la chirurgie. Ainsi, «les enfants souffrant d'affections chirurgicales faciales à traiter, telles que les fentes labiales et palatines, pourront recevoir des soins de grande qualité qui leur sauveront la vie au moment où ils en ont le plus besoin, a rassuré le directeur de l’hôpital pour clôturer la cérémonie... »
Mercredi 22 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :