Sandiara : La localité de Mbourokh est dotée d’un poste de santé de 400 millions qui ferme "une page douloureuse" (maire)


Mbourokh, une localité située à 15 km de Sandiara, vient de réceptionner un poste de santé d’un coût de 400 millions de nos francs. Une structure construite sur un site de près de 3 hectares grâce à la générosité des membres de l’Association ‘’Les amis de tous’’ représentés, ce lundi par Mme Diallo L. Amsatou, une
Franco-sénégalo-guinéenne. 

C’est par hasard que j’ai atterri à Mbourokh Cissé. C'est le bien-être des personnes qui m'importe. Les soins font partie des besoins fondamentaux de l'être humain. Donc, les populations du village de Mbourokh méritent, elles aussi, d'être soignées dans de meilleures conditions (…). C'est avec nos moyens propres, mais aussi la collaboration de beaucoup de personnes dans l'ombre qui ne connaissent pas forcément le Sénégal et beaucoup d'associations qui nous ont épaulé de partout qu'elle a été réalisée. Ce sont des partenaires, des amis, la famille, le Sénégal... en fait tout ce monde a participé à l'élaboration de ce projet’’, a-t-elle confié.

‘’Le poste de santé est construit sur un site qui fait 2.7 hectares, dans cette localité de la commune de Sandiara. Nous sommes en Afrique, beaucoup de jeunes n'ont pas de travail et l'accès aux soins est difficile’’, a indiqué Mme Diallo. 

Cette structure de santé a apporté du baume au cœur du maire de Sandiara, commune dans laquelle se trouve Mbourokh. Le Dr Serigne Guèye Diop, maire et ministre-conseiller l’a fait savoir. ‘’C’est une page que nous venons de tourner. Une page douloureuse de plusieurs années de soins de santé défaillants dans cette zone reculée distante de 15 km de Sandiara. C'est pour cette raison que je voulais d'abord rendre un hommage à Aïssatou de l'association "Les amis de tous" pour nous avoir offert cette belle réalisation de 400 millions de nos francs. C’est une réalisation très importante qui nous pousse à réfléchir sur le rôle humanitaire des uns et des autres. L'autre aspect qui me semble très important, c'est que Mbourokh va maintenant voir son avenir en rose. Parce qu'en dehors de cette structure de santé qualifiée, nous sommes en train de mettre ici l'Agropole intercommunal de l'ouest qui va créer des emplois. Je voudrais que cette structure de santé prenne en charge tous les travailleurs de l'Agropole intercommunal d'un coût de 56 milliards dont la pause de la première pierre est prévue prochainement et qui va employer 5.000 personnes. Et c'est pour cette raison que nous sommes aussi très contents’’, dira-t-il. 

Le maire, dans ses derniers propos, a lancé un appel pour l'ambulance. "J'avais écrit au ministre de la santé, au Médecin-chef de région pour demander, justement, une ambulance pour la structure de santé qui demande du personnel. La commune de Sandiara n’attend jamais l'État, car il ne peut pas tout faire. Nous sommes engagés à embaucher 5 personnes : 2 infirmiers qualifiés, une sage-femme, 2 aide-infirmières, 2 matrones mais aussi des chauffeurs. Nous sommes très sensibles à ce que l'association a fait et nous allons supporter de toutes nos forces, le développement de cette zone de Mbourokh.

Le sous-préfet de Thiadiaye, Cyprien Dione, qui a été à cette cérémonie d’inauguration, a lui aussi tenu à exprimer sa ‘’joie de venir partager cette occasion avec la population de Mbourokh, avec le maire de la commune de Sandiara. Parce que, en fait, vu l'enclavement du village de Mbourokh, l'implantation d'une structure de santé s'imposait. Et le maire qui a bien compris les domaines de compétences qui lui sont transférés dont la santé, a vite fait de se trouver des partenaires en l'Association "Les amis de tous" qui ont bien voulu, gracieusement venir ici dans ce village et y construire cette infrastructure de haute portée’’.

L’autorité administrative d’encourager ‘’l'engagement du maire qui n'a pas voulu attendre l'État. Et d’ailleurs, ce poste peut-être érigé en centre de santé", a-t-il dit...


Mardi 22 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :