Sanction de la CEDEAO sur le Mali : la Banque africaine de développement exprime son soutien


Interpellé sur la sanction du Mali par la CEDEAO, le Président de la Banque africaine de développement (BAD), le Dr Askinwuni Adesina a rappelé que la BAD ne peut pas sortir de l'Afrique. Il estime que sa structure doit gérer les situations et en prendre compte de façon spécifique. "Nous continuons  les discussions avec les autorités et nous savons que la CEDEAO continue d'avoir l'engagement politique envers les États africains", a-t-il dit.
À cet effet, le Dr Askinwuni Adesina prie pour que la situation se stabilise au Mali, car il y a beaucoup de projets qui n'ont pas encore été achevés. "Les populations maliennes ont besoin d'eau, d'éducation, d'assainissement, d’infrastructures et d'énergie. Nous avons beaucoup de projets au Mali, notamment la Centrale de Ségou pour l'énergie solaire, ainsi que des projets pour l'assainissement", a-t-il laissé entendre...
Samedi 29 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :