Saly : "Ousmane Sonko devait faire profil bas... S'il estime qu'il n'y avait pas viol, il devait se soumettre à la Justice... Sonko ne mérite pas d’être Président!" (Amadou Béla Diallo ,Geum Sa bop )


La sortie de Ousmane Sonko n'a pas laissé indifférent le responsable départemental de Geum Sa bop, Amadou Béla Diallo, qui s'en est vertement pris à lui. 
Face à l'équipe de Dakaractu Mbour, ce dernier est revenu sur la dernière sortie du maire de Zinguinchor, une sortie qu'il qualifie de diabolisation du régime et de decribilisaton des institutions. 
 
"Les institutions de la République appartiennent à tous les sénégalais, manquer de respect à ces institutions revient à manquer du respect à tous les sénégalais. Ousmane Sonko en foulant au pied ces institutions revient à dire qu’il n’est pas digne de les diriger. Et quand on aspire à diriger la destinée de l’ensemble des sénégalais et des institutions de la République, on doit avoir de la hauteur et de la grandeur d’esprit ce qui fait cruellement défaut à Ousmane Sonko. À mon avis en manquant de respect à l’institution qu’est la présidence de la République, ce n’est pas manqué de respect à son Excellence Monsieur Macky Sall, c’est manquer de respect à tous les sénégalais sauf à méconnaître parfaitement ce que représente cette institutions et partant de là, il n’a aucune légitimité à demander le suffrage des sénégalais pour diriger cette institution. 
Par ailleurs, le fait de taxer la justice d’être complice sur son dossier, le discrédite totalement car dans ce dossier, ce n’est pas lui la victime, mais plutôt Adji Sarr qui a déposé plainte contre lui. Il bénéficie de la présomption d’innocence jusqu’à ce qu’il soit jugé coupable. À sa place j’aurai fait profil bas et ne pas défier la justice sachant que force reste à la loi. Dans de pareilles circonstances et si c’était quelqu’un d’autre, il aurait été depuis longtemps placé sous mandat de dépôt en attendant que l’instruction soit bouclée. Tout au début de la procédure s’il avait laissé la justice faire son travail, il aurait été déjà fixé sur son sort. Le viol est un acte criminel passible de peine de prison partout dans le monde et s’il estime qu’il n’y a pas eu de viol, il devait se soumettre à la justice", clame M. Amadou Béla Diallo. 
 
Selon le départementaliste de Geum Sa Boop, il faut qu’il évite de créer une jurisprudence Sonko en refusant de se soumettre au contrôle judiciaire qui lui a été imposé. Car s’il devient Président de la République, ce qu'il  pense improbable,  d’autres personnes pourraient refuser de se soumettre à des contrôles judiciaires sous prétexte que lui même a refusé de s'y soumettre à un moment donné. 
  
"Sonko ne mérite pas d'être Président de la République"
 
 "Pour prétendre diriger les destinées de ce cher pays qu’est le Sénégal, il faut commencer par respecter ses institutions. Je pense et c’est mon avis, que Ousmane Sonko ne mérite pas d’être président de la république.
Par ailleurs et pour finir, il faut arrêter de l’appeler Président car il n’est président de rien du tout, il est monsieur le maire, honorable député et coordonnateur de son parti qu’est le Pastef, mais en aucun cas Président. Par conséquent c’est vous les journalistes qui créez cette confusion en l’appelant président", a conclu Amadou Béla Diallo... (vidéo)
Mardi 15 Mars 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :