Saly : L'histoire rocambolesque du faux flic qui vole l'arme de service d'un policier avant de tomber dans un bar.


Saly : L'histoire rocambolesque du faux flic qui vole l'arme de service d'un policier avant de tomber dans un bar.
La Petite Côte est secouée par une histoire de vol rocambolesque. Il s'agit d'une affaire de vol qui, à Saly, oppose un faux-policier et un agent de police membre des renseignements régionaux de Thiès. Du récit des faits, il est ressorti que ce dernier convoyait un certain A. Ngom depuis la Capitale du rail. Arrivé à Pout, la destination finale, l'agent de Police qui était en communication téléphonique a eu tort de demander au sieur Ngom dont il avait la charge, de descendre du véhicule. Et ce, sans lui prêter une attention particulière. Une occasion en or mise à profit par ce dernier pour fondre dans la nature.

En effet, profitant de l'inattention de l'agent de police qui était au téléphone, le sieur A. Ngom a eu l'idée saugrenue de subtiliser un sac qui était à bord du véhicule et de s'enfuir. Le bagage soustrait frauduleusement était celui de l'agent de renseignement.

Et c'est croyant avoir réussi son coup que le sieur A. Ngom s'est rendu à Saly où il espérait trouver un client à qui vendre l'arme de service du policier. Une fois dans la station balnéaire, c'est tout naturellement qu'il s'est rendu dans un bar. Là, il bute sur la barrière des préposés à la sécurité des lieux qui voulaient le fouiller. Face au refus de leur vis-à-vis, les ''videurs'' ont jugé plus prudent d'appeler secrètement les policiers du commissariat de Saly. Ces derniers ont alors effectué une descente sur les lieux.

Interpellé par les agents de police, le sieur A. Ngom s'est présenté comme étant un des leurs. Malheureusement pour lui, il sera confondu dans ses mensonges. Car, il n'a pas pu convaincre les policiers. Pour cause, il a dit être affecté à des services qui n'existent pas au niveau de l'administration policière du Sénégal.

Acculé, A. Ngom a fini par se dédire pour affirmer qu'il est un agent d'escorte d'une haute autorité de la place. Un argument qu'il a défendu quelques minutes avant de passer aux aveux, renseignent des sources de Dakaractu Mbour. Selon ces dernières, le faux agent de police a été du coup arrêté avant d'être déféré au parquet de Mbour. 
Vendredi 9 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :