Salins du Saloum : Sit-in des journaliers pour dénoncer leurs conditions de travail


Salins du Saloum : Sit-in des journaliers pour dénoncer leurs conditions de travail
Entre la direction générale des Salins du Saloum et les journaliers de cette usine, c'est le désamour total. Ces derniers qui ont tenu ce matin un sit-in, ont décrié le mauvais traitement auquel ils font face au quotidien. " Nous dénonçons le travail de type d'esclavage que nous impose Mr Guy Deschamps et son Adjoint Mr Alain Boussut et le licenciement abusif de 6 vaillants travailleurs au mépris des lois rendant ainsi inhumaine la charge de travail supplémentaire", a informé le président de l'association des journaliers des Salins, Khalifa Dieng.
 
Revenant à la charge, Mr Dieng d'ajouter : " Dans cette usine, un ouvrier arrime 2800 sacs de 25 kg soit 72 tonnes par 8 heures à raison de 3.030 francs Cfa. Le barème de paiement qui date de l'époque coloniale est insignifiant et incapable d'entretenir une famille. Nous fustigeons aussi l'absence de contrat à durée indéterminée (Cdi) après plus de 10 ans d'un travail journalier sans lendemain et l'absence de couverture médicale, de bus de transport etc".
"L'usine gagne 50 millions par jour alors que le journalier lui se retrouve avec la maigre somme de 3.030 Fcfa par jour, c'est inconcevable. Nous appelons la Cnts, l'Unsas, le cadre d'Initiatives Économiques( Agir-Emploi), les autorités publiques, religieuses et coutumières à soutenir notre action", a-t-il conclu.

Jointe au téléphone, la direction des Salins du Saloum a décidé de réagir cet après-midi pour " éclairer la lanterne de l'opinion"...
Mardi 3 Avril 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018