Salah Abdeslam devant le juge : « Il n'y a point de divinité à part Allah et Mohamed est son messager! »


Premier jour du procès des attentats du 13 novembre 2015 au Palais de justice de Paris. Renvoyé pour l'attaque terroriste la plus meurtrière en France, le principal accusé a soutenu dans ses premiers mots à la cour qu'il n'y « a point de divinité à part Allah », alors qu'il était invité à décliner son identité, selon Le Figaro.

Installé à l'extrémité du box, Salah Abdeslam est habillé en tee-shirt noir, une large barbe cachée derrière un masque et de longs cheveux gominés sur l'arrière. « Tout d'abord, je tiens à témoigner qu'il n'y a pas de divinité à part Allah et que Mohamed est son messager », a déclaré le seul membre encore en vie des commandos qui ont fait 130 morts à Paris.

Interrogé sur l'identité de ses parents et sa profession, il dira : « Je m’appelle Abdeslam Salah. Le nom de mon père et de ma mère n’ont rien à voir ici. J'ai délaissé toute profession pour devenir un combattant de l’État Islamique. »
Mercredi 8 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :