Saint-Louis / Meurtre au quartier de Khor Cabane : un homme poignardé nuitamment dans sa propre maison


Les habitants du quartier de Khor Cabane à Saint-Louis se sont réveillés dans la douleur et la consternation. Un homme qui vivait seul  dans sa concession, a été retrouvée mort. Léon Malick Diakhaté, cinquante ans, divorcé, vivait seul dans sa maison, une cabane qu’il avait érigée  dans un jardin potager situé au niveau de Khor Seras. L’homme qui était connu dans tout le quartier était le père de plusieurs enfants, sept au total, mais il avait opté de vivre retiré comme un ermite dans cet endroit pour mener tranquillement ses activités de courtier en immobilier. Il n’avait  comme unique compagnon que son chien et parfois certains de ses amis d’enfance venaient lui rendre visite et passer des moments de détente avec lui. Léon Malick Diakhaté a été découvert très tôt ce matin  de samedi, le corps criblé de coups de couteau et baignant dans une mare de sang. 

Selon les informations recueillies auprès des voisins, sa mort  reste liée  à un règlement de compte car l’auteur de ce crime crapuleux avait minutieusement préparé son coup et s’est acharné sur la victime pour lui asséner plusieurs coups de couteau jusqu’à sa mort. C’est pourquoi  tous les esprits se sont tournés vers certaines personnes qui avaient pris l’habitude de le fréquenter et de prendre un pot avec lui dans sa cabane. Parmi ceux-ci, un certain Pape Mbaye, un charretier vers qui tous les soupçons sont orientés. Selon les voisins, une violente altercation avait opposé la victime Léon Malick Diakhaté à son ami Pape Mbaye dans la soirée et ce dernier aurait attendu tard dans la nuit vers 2h du matin pour revenir et commettre son  forfait après avoir acheté un couteau tout neuf. Un meurtre qui présentement suscite beaucoup de questions dans ce quartier de Khor Cabane, un quartier où la victime entretenait de très bonnes relations avec tout son voisinage.

Le corps de Léon Malick Diakhaté a été déposé au niveau de l’hôpital régional de Saint-Louis par les sapeurs-pompiers. Une enquête a été ouverte par la police pour découvrir le coupable et les véritables mobiles de ce crime ignoble...  
Samedi 22 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :