Saint- Louis : Mamadou Kassé de L’OFNAC dénonce l’absence des maires de la région à l’atelier


Dans le cadre d’une tournée nationale de sensibilisation sur la fraude et la corruption, l’OFNAC (Office national de lutte contre la fraude et la corruption) a tenu un atelier d’information et d’échange avec les membres du CRD (Comité régional de développement) de Saint-Louis. L’OFNAC a débattu sur ses missions, son organisation et ses activités avec comme thème central : la politique de prévention et la déclaration de patrimoine. Mais il a été constaté une absence notoire des maires des communes de la région, convoqués à cet atelier d’une importance capitale. Et M. Mamadou Kassé conseiller technique chargé de la communication de l’OFNAC de monter au créneau. « On s’adresse davantage aux maires car quand on parle de territorialisation des politiques publiques dans le cas de l’acte 3 de la décentralisation, ils sont les plus concernés. Ils sont appelés à gérer les ressources financières qui entrent dans le territoire local notamment les gestions des ressources naturelles, forestières et minières, donc ils sont les plus impliqués » a-t-il fait remarquer.

L’adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives Amadou Diop a abondé dans le même sens se désolant du coup de l’absence de certains maires constatée lors de cet atelier. « Je ne sais pas si c’est lié aux déclarations de patrimoine de l’OFNAC, mais malheureusement beaucoup de maires n’ont pas répondu à l’appel. Et en tant que gestionnaires de deniers publics, ces maires devaient donner le bon exemple. Je les invite en tout cas à s’inscrire dans cette dynamique enclenchée par le chef de l’Etat qui prône une gouvernance sobre et vertueuse, de venir accompagner l’OFNAC dans cette politique de lutte contre la fraude et la corruption », a-t-il lancé. Pour lui, ce séminaire rentre dans le dynamisme de transparence du chef de l’Etat afin de répondre à la demande citoyenne de la population. « C’est un axe important dans la gouvernance du pays. Nous n’avons pas encore un document dédié à l’instar des secteurs de l’éducation et de la santé, cette stratégie sera inclusive et participative pour permettre à l’Etat du Sénégal d’avoir une visibilité dans le cadre de cette lutte contre la corruption », a-t-il dit.

Il faut retenir que Mamadou Kassé est revenu largement sur le rapport de 2016 publié récemment indexant bon nombre de personnalités n’ayant pas fait une déclaration de patrimoine. « Ce rapport datant de 2016 nous a permis de nous poser des questions à savoir si l’information était bien passée ou si les concernés n’avaient pas une mauvaise appréhension et compréhension par rapport à la démarche à opérer pour la déclaration du patrimoine », s’est-il posé. « On a donc adopté de nouvelles stratégies d’approche qui consistent à aller rencontrer les assujettis à travers un certain nombre d’institutions, en particulier les ministères, les directions et les agences. Cette démarche a permis de booster le nombre d’adhérents à la déclaration de patrimoine », a-t-il souhaité. M. Kassé d’espérer que dans le futur toutes ses pénombres seront derrière eux. « Il y a 28 ministères visités et la plupart des responsables ont fait leur déclaration de patrimoine. Entre 2016 et 2018, il y a eu une évolution considérable et nous espérons que dans une future proche, vous aurez droit à des chiffres plus consistants », prend-t-il date.

Pour Madame Mariéme Samb Fall chef du département de déclaration de patrimoine, ce problème a était pris à bras le corps pour palier à ce refus. « On a envoyé des correspondances à tous les ministères qui ont répondu favorablement. On a aussi installé des points focaux au niveau de chaque ministère pour nous notifier des fins de séances et des nominations et cela nous a permis de recenser de nouveaux assujettis et de réceptionner de nouvelles déclarations de patrimoine », renchérit-elle. L’OFNAC a aussi adopté, dans son plan de travail, une demande de sensibilisation et d’information pour stopper cette corruption qui gangrène l’économie du pays.
Mardi 23 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :