Saint-Louis / Le braquage de SANAR raconté par le commandant de compagnie de la Gendarmerie : « Les assaillants visaient en premier la banque CNCA … les échanges de tirs ont... »


Les contours du braquage de la station EDK située à Sanar n’est plus un mystère pour les populations. La rocambolesque scène survenue le lundi 16 décembre a été décrite par le commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Louis. À en croire le capitaine El Hadj  Mbodj Ndiaye, les assaillants visaient en premier lieu la banque de la place, mais ne pouvant pas à y accéder, ils s’en ont pris à la station Edk de Sanar, située la sortie de la ville, non loin de l’université Gaston Berger. 
Le commandant d’indiquer que les assaillants « tentaient de s'attaquer d'abord à la banque CNCA qui est contiguë à la station Edk. N'ayant pas réussi à entrer dans ces locaux, ils se sont retournés vers la station où ils ont réussi à défoncer la porte de la boutique avant de s'attaquer aux pompes pour s'approvisionner en carburant  »
Ces précisions faites, le capitaine Ndiaye affirme que les gendarmes qui ont été mis au parfum par un vigile qui était dans les toilettes au moment des faits, ont touché les deux pneus avant du véhicule. Ne pouvant rouler à bord, ils ont abandonné la voiture avant de prendre la poudre d’escampette. C’est lors de ces échanges de tirs que l’un des assaillants répondant au nom de Issa Sow a été tué par balle.
Un véritable coup de maitre, estime le commandant de compagnie qui considère que les gendarmes ont fait preuve d’un professionnalisme avéré au cours de cette opération. À ce titre, il lancera un appel aux populations à coopérer avec les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre l’insécurité.

Au demeurant, le commandant de Gendarmerie a fait savoir que les investigations sont en cours pour retrouver les malfaiteurs en fuite.
Mercredi 18 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :