Saint-Louis : Bruno Le Maire constate les dégâts de l’érosion et se garde de faire une déclaration publique


Lors de sa visite dans la Langue de Barbarie, accompagné du maire de Saint-Louis Mansour Faye, du ministre de l'économie et des finances Amadou Ba, du gouverneur de Saint-Louis Aliou Aïdara Niang, de son Excellence Christophe Bigot, ambassadeur de France au Sénégal entre autres personnalités, Bruno Le Maire a  constaté par lui même, les dégâts causés par l'érosion côtière dans la Langue de Barbarie, notamment à l'école Cheikh Touré fortement endommagée par les vagues.
Le ministre français des finances et de l'économie s'est ensuite rendu à la Résidence des artistes, avant de traverser à pied avec sa délégation, les allées de la Place Faidherbe pour visiter la gouvernance, ancienne résidence du gouverneur de l’Afrique occidentale française (AOF).
Il a également visité le chantier de l’Institut français situé au nord de l’île de Saint-Louis. 
Au terme de cette visite, M. Le Maire s'est engouffré dans sa voiture sans faire aucune déclaration publique. Évite t-il de tomber dans le piège des promesses, si l'on sait que lors de la visite du président français Emanuel Macron à Saint-Louis, les deux présidents avaient annoncé un plan d'urgence pour la construction d'une digue de protection estimée à 10 millions d'euros, afin de protéger la population de la Langue de Barbarie contre l'érosion côtière.
Mais depuis, les choses tardent à se concrétiser...
Samedi 30 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :