Sahel : Semaine difficile pour les journalistes.


Quelques jours après l’assassinat de deux journalistes espagnols dans l’est burkinabé, un autre reporter occidental, de nationalité française a été enlevé au Mali. Il s’agit d’Olivier Dubois.
 
Dans une vidéo mise en ligne par les jihadistes dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 avril, il affirme lui-même être detenu par le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM).

 « Je m’appelle Olivier Dubois. Je suis français. Je suis journaliste. J’ai été kidnappé à Gao le 8 avril 2021 par le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans. Je m’adresse à ma famille, à mes amis et aux autorités françaises pour qu’elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour me faire libérer », déclare l’otage français.
 
Olivier Dubois n’était pas censé se retrouver entre les mains des jihadistes comme otage. Selon des sources proches du journaliste, il s'est rendu à Gao début avril dans le cadre de son travail. Il devait interviewer un cadre jihadiste appartenant au groupe qui a revendiqué son enlèvement. À cet effet, le journaliste avait pris toutes les précautions d’usage pour ne pas s’exposer.
 
Journaliste indépendant basé à Bamako depuis quelques années, il travaillait pour deux médias français.
Mercredi 5 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :