Saccage siège PS : Les socialistes assurés que des propos de Barthélémy Dias auraient incité aux actes de lâcheté perpétrés contre la maison du parti.


La Maison du Parti socialiste, Léopold Sédar Senghor, a subi de violentes attaques, perpétrées par une centaine d’individus, munis de cailloux, d’armes blanches et à feu ainsi que de divers autres objets le vendredi 05 mars 2021, en début de soirée.

En surnombre, face au personnel de sécurité des lieux qui a préféré éviter des affrontements et un bain de sang, les assaillants ont vandalisé les locaux, en se livrant à une vaste opération de saccage et de pillage de la Maison du Parti, du sous-sol au 1er étage, avant de mettre le feu à des véhicules cyclomoteurs et aux pièces du rez-de-chaussée.

Le Parti socialiste, dans un communiqué, condamne les actes de violence. Il prend à témoin l’opinion nationale et internationale et attire l’attention sur la gravité de certaines déclarations, notamment celles tenues, à travers la presse et les  réseaux sociaux, par un ex-militant du Parti, dont les propos portent à croire qu’il ne serait pas étranger aux actes de lâcheté perpétrés contre son siège.

Le maire de Mermoz/Sacré-Coeur, Barthélémy Dias, avait en effet accusé le parti d'avoir abrité et transporté les nervis lors des émeutes urbaines de la semaine dernière sur une chaîne de télévision.

En tant qu’organisation républicaine, attachée à la paix et respectueuse du droit, le Parti socialiste a décidé donc de saisir la justice. 

Aussi, le Parti socialiste prendra-t-il toutes dispositions conformes à la Loi, pour assurer la sécurité de son patrimoine, contre toute tentative de récidive.
Enfin, les socialistes ont exprimé leur solidarité à l’endroit de toutes les victimes des violences survenues ces derniers jours et s’incline pieusement devant la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie, pendant ou à la suite de ces manifestations.
Jeudi 11 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :