Saccage du siège de Pastef : le coordonnateur départemental du parti à Dakar raconte les faits


Saccage du siège de Pastef : le coordonnateur départemental du parti à Dakar raconte les faits
 
A en croire Abass Fall, coordonnateur de Pastef pour le département de Dakar, c’est vers 2h du matin, ce jeudi, que Ousmane Sonko et ses collaborateurs ont été informés du saccage de leur siège par des nervis non encore identifiés.
 
 
« La porte n'était pas défoncée parce que tout simplement le vigile était à l’intérieur en train de veiller sur la sécurité avec trois de nos jeunes militants. Grâce à Dieu, y a pas eu de blessés. Lorsqu'ils ont entendu les nervis venir d’en bas en train de saccager, ils ont escaladé les murs pour s'échapper. Le vigile a été tenu en respect par les agresseurs. Ils ont emporté trois téléphones portables de nos militants et de l'argent  (montant inconnu), précise notre interlocuteur. 
 
 
Au moment où ces lignes sont écrites, la brigade de recherches de la gendarmerie nationale est dans les locaux pour faire son travail. 
« Nous tenons à déplorer cet acte de vandalisme et de violence qui augure d’un lendemain dangereux pour le Sénégal et nous voulons attirer l'attention de l'opinion nationale et internationale sur les dangers que court notre pays », a alerté Abass Fall.  
 
« Depuis quelque temps, vous entendez un peu partout des menaces venant surtout du côté du pouvoir. Notre mémoire est trop fraîche. Vous avez entendu un ministre de la République dire publiquement qu’ils ont de gros bars et qu’ils allaient se défendre.  Je n'accuse personne mais je dis que nous avons été ciblés », déplore Fall.
Ce dernier évoque l’assassinat de Mariama Sagna et demande aux autorités compétentes d’élucider ce crime crapuleux.
Pour finir, il rappelle que ce saccage coïncide, « bizarrement », avec l’ouverture de leur nouveau siège à Yoff ; non sans mentionner que la direction du parti va se réunir séance tenante pour décider de la conduite à tenir après ce saccage. 
Jeudi 24 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :