Saccage du siège Apr de Mbao, mobilisation ratée de Pikine : « Mbao a autre chose à faire prévaloir que de la violence… une minorité de personnes s’accapare des moyens …» (Dr Alioune Diop)


 Le Dr Alioune Diop a fustigé la violence dans le parti au pouvoir et surtout à Mbao avec le saccage du siége d’Abdou Karim Sall.  Selon lui c’est une situation regrettable et c’est une image que Mbao ne mérite pas.
« Il faut que les gens sachent raison garder et ce n’est pas la peine que les gens se donnent en spectacle.  Mbao n’est pas la seule commune au Sénégal, mais risque d’être la commune la plus tristement célèbre à cause des violences. Il est temps que nous responsables, fassions que ce regard s’inverse. Mbao a autre chose à faire prévaloir que de la violence. Cela traduit simplement que les gens  ne pensent pas à l’essentiel qui est la réélection du Président Sall. Ces querelles ne sont que le reflet d’ambitions personnelles que nous devons taire et nous demandons à chacun de ces responsables de se donner la main et de se pardonner mutuellement » a-t-il dit.
D’ailleurs selon lui, ces violences et autre manque de solidarité dans le parti semblent être un problème de leadership. Il prend pour exemple, la visite du Président Chinois à Pikine et le fiasco de la mobilisation à Pikine. Et dans ce cadre, il accuse une minorité de s’accaparer des moyens dans le cadre des mobilisations et laisse en rade les responsables qui ne sont pas impliquées dans la mobilisation.  Aussi pour le Président du mouvement « Mankoo Falaat Macky» le Département de Pikine a la possibilité de réélire le Président au 1er tour bien sûr à condition que les responsables se donnent la main. Il a par ailleurs incité pour une meilleure prise en compte des cadres dans le parti.
« Au niveau des cadres le potentiel est sous exploité, les cadres qui sont promus au sommet n’ont plus la possibilité de revenir régulièrement sur le terrain pour faire le travail. Maintenant il y a des cadres qui sont à la base et qu’on devrait utiliser et intégrer dans le dispositif pour rentabiliser la présence de ces cadres à la base. Dans chaque commune vous allez trouver des cadres très présents à la base.  Il n’y a pas meilleure personne que eux pour défendre le bilan du Président. Ils sont outillés pour cela, et il faut donc les exploiter et les impliquer ».
Pour finir, le Dr Diop de s’épancher sur la candidature du PS et de Khalifa Sall pour rappeler que l’on est dans une démocratie et une République et que chaque citoyen a le droit de se présenter. Et de dire que ce qui mérite un débat c’est le bilan de leur candidat Macky Sall qui selon lui seul, peut permettre de le réélire facilement.
Lundi 30 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :