Saccage de la mairie des Parcelles Assainies : comment les documents administratifs ont pu être sauvés des casseurs (reportage)


C'est une atmosphère morne qui règne au niveau de la mairie des Parcelles Assainies. Une descente au niveau de la mairie a permis à Dakaractu de prendre  contact avec quelques agents de la municipalité pour évaluer les dégâts causés par les manifestants. Le chef du bureau de communication et des relations publiques, Sanor Fall Barr et l’officier d'état-civil , Moustapha Mbengue, sont largement revenus sur l'image de désolation affichée par la mairie depuis quelque jours.

Des bureaux complètement vidés et ravagés par les flammes, des voitures entièrement calcinés, des papiers ainsi que de nombreux livres scolaires éparpillés presque dans tous les couloirs du bâtiment, des ordinateurs volés, des imprimantes entièrement détruites ; des scènes qui décrivent parfaitement la brutalité des manifestants.

Cependant, la plupart des documents administratifs n’étaient pas accessibles aux manifestants. La municipalité avait construit un bâtiment annexe. Les certificats de décès et de mariage ainsi que les extraits de naissance étaient gardés archivés dans ce bâtiment annexe.

Malgré tout le travail accompli par les agents municipaux, l'administration des Parcelles Assainies est à l'arrêt puisque le passage des manifestants a emporté la majeure partie de leurs outils de travail. Le bilan du matériel détruit reste pour le moment inachevé...  
Jeudi 11 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :