STIGMATISATION À TOUBA / Aussitôt guéri du Covid-19, le vigile du marché Ocass est expulsé de sa chambre par son locataire.


Ramassé non loin de la voie ferrée à Darou Marnane le 14 avril dernier alors qu'il souffrait terriblement et présentait l'ensemble des symptômes liés au Covid-19, le vigile du marché Ocass vient de sortir de l’hôpital.  Il a été testé négatif et déclaré guéri. « Mon test de confirmation vient de me parvenir. Je suis guéri. Je signe un papier et j'irais retrouver ma famille. J'ai été libéré. Je ne suis pas le seul. Il y’a aussi une fille », dit-il au bout du fil à Dakaractu-Touba. 

 

Seulement, son appel devait, quelques  minutes plu tard, nous parvenir une nouvelle fois. Baye Fall nous apprend que son locataire  lui a fait savoir qu'il ne pouvait plus loger dans l'immeuble. « Mon colocataire m'avait fait savoir que le propriétaire de la maison ne voulait plus me voir dans sa bâtisse. Je viens d'en avoir la confirmation. Je suis prié de vider les lieux. Je crois que je suis victime de stigmatisation. Même pour mon boulot, je crois que je ne serai plus accepté ».

 

Nous y reviendrons plus amplement. 

Mercredi 29 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :