SOULEYMANE NDÉNÉ NDIAYE : ' Le problème du Pds c'est Karim depuis 2007... Oumar Sarr, Amadou Sall et Cie vont perdre du temps et de l'énergie... Wade a droit de vie et de mort sur tout '


Membre du Pds de 1978 à 2015, Souleymane Ndéné Ndiaye est quand même surpris de la tournure que les évènements ont prise au niveau de son parti d'origine. Il fait allusion à la décision concertée de certains leaders libéraux d'affronter le Président Abdoulaye Wade qui a récemment publié de manière unilatérale un nouveau Secrétariat national. L'ancien Premier ministre, qui dit se prévaloir d'une forte expérience au sein de ce même parti, de confier au Grand Jury que ce combat que mènent Oumar Sarr, Me Amadou Sall n'aboutira pas à grand chose. '' Je n'avais pas pensé qu'on en arriverait là. J'avais quitté le Pds parce que j'avais pensé que la manière dont notre candidat avait été choisi, était cavalière. J'ai vite compris qu'un militant du Pds qui connait le Pds ne peut s'opposer à Me Wade qui est le propriétaire du parti (...) ''

L'actuel leader de l'UNP (Union Nationale pour le Peuple Bokk Jëmu ) de poursuivre son commentaire. ''Je ne crois pas que leur combat aboutisse à quelque chose. Je pense qu'ils vont perdre du temps et de l'énergie. Wade a droit de vie et de mort sur tout le monde. Serigne Diop a été obligé de créer le Pds/R. Ousmane Ngom et Idrissa Seck n'ont pas mené de combat interne. Ils ont pris leurs bagages et sont partis. Je n'ai pas cherché personnellement à mener un combat à l'interne. Je ne pouvais pas contester le leadership du Tout-puissant."

 Souleymane Ndéné Ndiaye se permettra même de jeter une '' petite '' pierre dans le jardin de ses anciens compagnons politiques présentement dans la rébellion anti-Wade : '' ceux-là qui me flagellaient parce que j'ai quitté le Pds se retrouvent dans la même situation. C'est le retour du bâton ''. Ainsi, pour lui, tout est clair. '' Le problème du Pds c'est Karim Wade depuis 2007 quand son père l'a fait venir ''. L'ancien Premier ministre de faire la révélation selon laquelle que Wade a voulu faire comme Eyadéma et Bongo qui ont réussi à faire accéder leur fils au pouvoir étant entendu que'' ni Eyadéma ni Bongo n'étaient pas plus intelligents que lui ''. Tout de même, il précisera que jamais Wade ne lui a, une seule  fois, dit que son objectif était de mettre Karim à la tête du pays. Objectif qu'il trouve irrationnel considérant que Karim Wade est quelqu'un, pour lui,  qui ne connaissait pas le Pds et qui méconnaissait davantage le Sénégal.

Interpellé sur les possibles retrouvailles entre Wade et Macky Sall, Souleymane Ndéné Ndiaye estime que rien n'est encore perdu puisque l'histoire a vu '' le maréchal Pétain et Hitler se serrer la main en pleine guerre ''. Mieux, il signale même que l'actuel Président de la République est disposé à sauver les meubles mais qu'il ignorait, toutefois, la stratégie que ce dernier mettra pour cela.
Dimanche 25 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :