SOULEYMANE NDÉNÉ NDIAYE, LEADER DE L’UNION NATIONALE POUR LE PEUPLE : « Karim Wade m’avait demandé de rencontrer Macky Sall... »

L’ancien Premier ministre sous Wade, Souleymane Ndéné Ndiaye, a jeté une grosse pierre dans le jardin des responsables du Parti démocratique sénégalais (PDS) qui assuraient que Karim Wade n’a jamais été demandeur d’une grâce présidentielle.


Karim Wade avait demandé à Me Souleymane Ndéné Ndiaye de sensibiliser Macky Sall et d’autres personnalités afin qu’il obtienne une grâce présidentielle. C’est le président du Conseil d’administration d’Air Sénégal lui-même qui en a fait la révélation hier lors d’une rencontre entre la presse et les libéraux qui ont décidé de soutenir Macky Sall.
« Karim Wade m’a demandé de rencontrer Youssou Ndour, le Khalife général des Mourides et Macky Sall », a révélé l’ancien Premier ministre sous Wade (2009-2012).
Se voulant plus précis, il ajoute : « Demandez à Youssou Ndour. On s’est rencontré à 2 heures du matin chez lui. Je lui ai dit que Karim pense qu’il peut intervenir auprès de Macky Sall. Le lendemain, c’était un mercredi, j’ai rencontré le Khalife général des Mourides. Serigne Sidy Moctar m’a fait comprendre qu’il a toujours prié pour Karim et va continuer à prier pour lui. Le lundi suivant, quand Macky Sall me décorait, nous sommes restés longtemps à l’écart pour discuter de cette affaire. »
Le leader de l’Union nationale pour le peuple (UNP) : « Je lui ai demandé de gracier Karim Wade. Il m’a dit que Karim a fait un pourvoi en Cassation. Je lui ai fait comprendre que la Constitution n’a en aucun moment dit que la personne qui fait un pourvoi en Cassation n’a pas droit à une grâce présidentielle. Il m’a dit qu’il y réfléchirai. »
Détenu depuis avril 2013, Wade fils et deux de ses co-accusés, Ibrahima Aboukhalil dit Bibo Bourgi et Alioune Samba Diassé ont été graciés par décret n° 2016-880 le 24 juin 2016.
Mercredi 8 Août 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :