SONDAGE SUR LE COVID-19...

Travail effectue par le Bureau de Prospective Economique (BPE) du Sénégal, sous la direction de Moubarack Lo et Moussa Diaw.


Objet et méthodologie

 

Depuis le mois de mars 2020, la stratégie de réponse contre la maladie à virus Covid-19 au Sénégal constitue une priorité. Elle vise à prévenir et à atténuer la propagation et les effets de la maladie avec notamment : la poursuite d’efforts pour promouvoir les changements de comportement, l’identification rapide des cas suspects à travers les systèmes communautaires d’alerte précoce. C’est dans cette optique que le Bureau de Prospective Economique (BPE) du Sénégal a décidé de mener une enquête de sorte à évaluer le niveau de sensibilisation et les comportements des populations face au Covid 19, ainsi que le degré d'appréciation des politiques menées par le gouvernement en vue de maitriser la propagation du virus et de faire face à ses conséquences sur les conditions de vie des ménages.

 

Ce sondage a été réalisé dans le département de Dakar, auprès d’un échantillon de 480 personnes sélectionnées selon la méthode des quotas. Les variables de quotas utilisées sont : le sexe, l’âge et le niveau de formation. L’univers de l’enquête (ou population cible) est constitué de l’ensemble des individus âgés de 18 ans ou plus, des communes du département de Dakar, appartenant à un ménage ordinaire. L’enquête a été réalisée par téléphone, du 5 au 7 avril 2020, en wolof ou en français, sur la base d’un questionnaire préétabli, avec une répartition en deux sous- échantillons homogènes par commune (dispersion géographique et contraintes méthodologiques identiques).

 

Résumé des principaux résultats

 

1) Profil des personnes interrogées:

 

− 56,7% sont des femmes contre 43,3% qui sont des hommes ; 

 

− 10,4% ont entre 18 et 24 ans, 51,2% ont entre 25 et 39 ans, 31,5% ont entre 40 et 59 ans 
et 6,8% ont plus de 60 ans; 

 

− 32,6% ont atteint le niveau primaire, 30,7% le niveau secondaire, 14% ont le niveau supérieur, 13,4% ont fait l’école coranique. 5,2% des personnes interrogées ne sont pas instruite.

 

− 32,6% sont des travailleurs indépendants, 26% sont des employés, 17% des ménagères, 13,4% sont des chômeurs. Le reste est réparti entre élèves, étudiants, retraités, etc. ; 

 

2) Connaissance sur le Covid 19, attitudes et pratiques des personnes interrogées :

 

− 97,8% des personnes interrogées disent avoir été bien sensibilisées sur le coronavirus ;

 

− Pour les 97,8% des personnes ayant entendu parler du coronavirus, 49% l’ont su à travers la télé, 29,3% sur les réseaux sociaux, 13,4% à travers la radio, 6,6% à travers le bouche à oreille, 0,3% dans les journaux et quotidiens et le reste (1,4%) grâce aux relais communautaires, ou aux agents de santé ; 

 

− Concernant les mesures concrètes qui ont été prises au niveau des concessions pour se protéger depuis l’apparition du coronavirus, presque la totalité des personnes interrogées (91,8%) disent appliquer le lavage fréquent des mains avec de l’eau et du savon ou un détergent qu’ils associent à l’utilisation des gels antiseptiques (4,98%), et une limitation des déplacements (2,5%). Une faible proportion utilise les masques (0,5%)

 

− Concernant l’impact du coronavirus sur les conditions de vie, 55,3% des personnes interrogées citent le « manque de travail », 23,6% parlent de « manque de revenus », 9% déclarent avoir des « problèmes de transport », 8,2% des « problèmes pour trouver des produits et denrées alimentaires ». Seuls 2,5% des populations enquêtées considèrent qu’il n’y « pas de changement ».

 

3) Appréciation des mesures prises par le gouvernement pour briser la chaine de contamination,

 

− Concernant la fermeture des écoles/Universités/Centres de formation, 40% des personnes interrogées jugent la mesure très efficace et 33,7% efficace contre 2,5% pour qui la mesure est peu efficace et 17,8% ne jugeant pas du tout efficace cette décision des autorités.

 

− S’agissant du couvre-feu de 20h00-6h00, 37,5% des personnes interrogées trouvent Très efficace cette mesure et 37,3% Efficace contre 18,6 et 6,6% qui trouvent respectivement pas du tout efficace et peu efficace cette mesure;

 

− Pour ce qui est de l‘interdiction de rassemblement, elle est jugée Très efficace par 43,3% des personnes interrogées et Efficace par 37,5%, néanmoins, 18,1% parmi les interrogées trouvent Pas du tout efficace la mesure et 1% Peu efficace ;

 

− Concernant la restriction de circulation entre Dakar et le reste du pays, 41,9% et 32,1% trouvent respectivement Efficace et Très efficace la mesure, contre 19,5% pour qui la mesure n’est Pas du tout efficace et 6,6% Peu efficace cette décision.

 

− S’agissant de la limitation à la moitié du nombre de places des véhicules de transport, ils sont 42,2,% qui trouvent Efficace cette mesure et 37% Très efficace, contre 18,6 et 2,2% qui trouvent respectivement Pas du tout efficace et Peu efficace la mesure;

 

− Pour ce qui est des campagnes de sensibilisation dans les médias, elle est jugée Très efficace par 43,6% des personnes interrogées et Efficace par 36,7%, cependant, 18,1% parmi les interrogées trouvent Pas du tout efficace la mesure et 1,6% Peu efficace ;

 

− Concernant la distribution de vivre aux démunies, 45,2% jugent la mesure très efficace et 31,5% Efficace cette décision des autorités. Toutefois, ils sont 19,2% pour qui trouvent cette mesure Pas du tout efficace et 4,1% Peu efficace cette décision ;

 

− A la question de savoir s’il faut aller à un confinement total, 77,8% des populations enquêtées sont pour un Confinement partiel et 10,1% optent pour un Confinement total. Toutefois, 14,8%
des personnes interrogées, sont contre le confinement, qu'il soit total ou partiel ;

 

− Parmi les 14,8% des personnes interrogées qui sont contre le confinement, qu'il soit total ou partiel, 59,3% avancent comme raisons les problèmes pour travailler et gagner des revenus, 37% des problèmes pour s’alimenter ;

 

− S’agissant du degré de satisfaction concernant la manière dont le gouvernement gère le problème du coronavirus, 88,8% des personnes interrogées, se disent plutôt satisfaites contre 9,9% qui ont plutôt pas satisfaites.;

 

− 
À la question de savoir quelle est l’origine du virus, 51% des personnes interrogées disent que c’est la volonté divine. Une bonne partie des enquêtées 41,9% pensent qu’il est venu de l’extérieur, donc importé. Une faible proportion des personnes interrogées (6,3%), indexe le comportement des gens; 

 

Mercredi 8 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :