SEYDOU GUÈYE À PARIS : 'Le Sénégal était confronté à une croissance erratique... Mame Adama Guèye s'est posé '


SEYDOU GUÈYE À PARIS : 'Le Sénégal était confronté à une croissance erratique... Mame Adama Guèye s'est posé '
Membre de la délégation Gouvernementale à Paris pour les besoins des travaux du deuxième groupe consultatif avec le financement de la  phase 2 du Plan Sénégal Émergent, Seydou Guèye n'a pas manqué d'applaudir le Président Macky Sall pour la bonne gestion globale des 3729 milliards obtenus lors de la première phase. Le porte-parole du Gouvernement, dans le Grand Jury de ce dimanche, estime que les fonds ont beaucoup servi à stabiliser le taux de croissance économique jusque-là erratique. Il se plaira de faire état de la petite taille de la délégation dépêchée sur Paris, estimant que cela participe du caractère sobre de la gouvernance. '' Nous sommes venus faire des choses très sérieuses. Le Sénégal est un pays sérieux en économie. Le Président Macky Sall fait réfléchir sur la manière de passer d'une administration de commandement à une administration de développement (...). Comme disait  Georges Marchais : c'est un bilan globalement positif... 
Le Sénégal était confronté à une croissance erratique. Nous avons stabilisé cette croissance à environ 6,5%. Les exportations ont augmenté dans notre pays. Il y a eu un équilibre dans nos comptes.  Au niveau de la dette publique, nous en sommes à  47,7% . Nous sommes passés de 50 postes à 800 postes de dialyse. Le taux de pauvreté est ramené à 36,7% ''.


Au plan politique, Seydou Guèye sabordera l'initiative de Me Mame Adama Guèye qui dit-il, ne faisait que s'opposer pour s'opposer et que maintenant '' il s'est posé '' finalement. Seydou Guèye faisant ironiquement référence à la structure POSE  mise sur pied par l'avocat, considère que '' son cousin '' se trompe de combat. Lui comme tous les autres opposants politiques d'ailleurs... Le porte-parole du Gouvernement de regretter toute cette foison de déclaration de candidatures fantoches à bien des égards : ''nous sommes dans une sorte d'hystérie présidentielle où chacun se voit en Président. Heureusement qu'il y a le parrainage comme antidote. '' Refusant de parler très amplement de Karim Wade surtout pour ce qui concerne son éventuel retour au Sénégal, Seydou Guèye confie que Wade-fils est en train de franchir un cap. '' De candidat invisible, il est en train de devenir candidat impossible... ''

Dimanche 16 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :