SERIGNE OUSMANE MBACKÉ : « Que l'Ofor nous dise si le forage sera construit et opérationnel avant le magal ou pas ? »


Présent au Comité régional de développement préparatoire du Grand magal de Touba, Serigne Ousmane Mbacké a clairement exprimé son souci par rapport au manque d’eau qui affecte l’organisation de l’événement depuis plusieurs années. 

Pour le coordonnateur du 18 Safar, c’est la raison qui a poussé le Khalife à mettre en place le collectif qu’il dirige en compagnie du sous préfet et qui est chargé de gérer ce problème. Seulement, sa stupéfaction a été grande lorsque le représentant de l’Ofor a signalé que le futur forage est à l’état d’appel d’offres.

« Vous avez parlé de préparation d’appel d’offres pour ce forage alors que nous sommes à moins de deux mois du magal. Nous voulons savoir si ce forage sera construit et opérationnel oui ou non. Que Ofor ne s’isole pas ! Travaillions en collaboration avec la commune et Touba Ça Kanam. Je crois que leurs procédures sont moins compliquées. »

Dans la même veine, le CRD religieux abordera la question des entreprises qui viennent et qui n’en font qu’à leur tête. « Que les entreprises qui ont des contrats  passent devant le sous-préfet et la commune pour qu’on sache ce qu’elles vont faire, car il y en a parmi elles qui sont réfractaires à ça. »

Il proposera, pour terminer, que des activités de remblai soient menées pour boucher les trous existants à cause des travaux...
Mercredi 28 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :