SERIGNE BASSIROU SY (CESE) : « Mon soutien à Idy était un accident... Marième Faye Sall, SG de l'Apr !... Aucun d'entre nous ne peut valider ou invalider un 3ème mandat...« 


SERIGNE BASSIROU SY (CESE) : « Mon soutien à Idy était un accident... Marième Faye Sall, SG de l'Apr !... Aucun d'entre nous ne peut valider ou invalider un 3ème mandat...« 
Chef religieux à Touba et un des premiers collaborateurs politiques du Président Macky Sall dans la cité religieuse, Serigne Bassirou Sy, connu pour ses positions radicales et son surprenant  soutien à Idrissa Seck lors de la dernière présidentielle s'est ouvert à Dakaractu pour donner les raisons de ses anciennes positions et ses points de vue sur l'actualité. 
Le Conseiller Économique, Social et Environnemental est notamment revenu sur la question du troisième mandat, sur la poigne politique de la première dame et sur divers autres sujets.




Dakaractu : Pour la présentation, devrions-nous considérer que vous êtes revenu à l'Apr ?

Je n'ai jamais quitté l'Apr, même si je reconnais avoir eu des problèmes politiques avec le Président Macky Sall un peu avant la dernière élection présidentielle.  Toutefois, durant tout ce temps, il est malgré tout ce qui s’est passé  et que vous savez, resté mon ami et mon leader politique. Je demeure convaincu qu'il est l'homme qu'il faut pour le Sénégal et qu'il est en train d'abattre un excellent travail pour faire émerger ce pays. 

Dakaractu : Cela ne vous avait pas empêché de battre campagne pour Idy lors de la présidentielle 

Beaucoup peuvent s'en étonner, en effet.  Mais je combattais pour des principes. À tort ou à raison, j'ai combattu mon parti à Touba parce que je ne pouvais pas comprendre la démarche qui était de mise, alors qu'au début, tous ces gens privilégiés, n'osaient pas afficher leur soutien à Macky Sall  par peur de représailles.  J'ai très tôt cru en lui. Et je l'ai soutenu jusqu'à ce qu'il accède au pouvoir en 2012. Après qu'est-ce qui s'est passé ? Des gens ont débarqué de nulle part pour occuper les premiers rangs. Et nous qui étions des combats premiers,  nous étions relégués au second plan. Mon cri du cœur incessant et assourdissant n'a pas été entendu et je suis allé soutenir l'opposition. J'ai pris mes responsabilités comme je sais le faire. On a obtenu 120 000 voix et gagné Touba et le département. Mais aujourd'hui, tout cela appartient au passé. 

Dakaractu : Donc votre soutien à Idy était un règlement de comptes ?

Pas exactement ! C'était un accident qui n'aurait jamais dû avoir lieu. Aujourd'hui je suis revenu avec de meilleurs sentiments et avec de plus fortes ambitions pour lui. Je poursuis mes activités au sein du parti et aux côtés du Président de la République qui est un ami et un leader pou moi. Je suis d'attaque pour lui apporter mon expertise, quelque modeste soit-elle, pour lui permettre d'atteindre ses objectifs. 

Dakaractu : Beaucoup de responsables politiques qui ont soutenu Macky pendant les moments de braise se disent lâchés, oubliés,  écartés.


Un Président de la République n'est pas n'importe qui. On ne peut procéder avec lui par le chantage et espérer avoir son retour. Le Président Macky Sall ne cède pas au chantage.  Que les gens qui empruntent ce chemin arrêtent. Ils perdent leur temps. Ces derniers jours, j'ai entendu des gens verser dans ce type de communication dégradant.  Cela ne fonctionne pas quand il s'agit du Président Sall. Cest un homme de dialogue et d'ouverture, mais qui n'accepte aucune forme de pression .  On peut exprimer ses impressions ou changer de fusil d'épaule, prendre son chemin, mais verser dans des menaces n'est pas la bonne méthode. Que ceux qui le font se mettent à carreaux. 

Dakaractu : Un.parti où il n' y a qu'une constante est généralement proie à de tels revers.

Notre parti n'est certes pas structuré, mais il fonctionne. Mon avis va surprendre, mais je crois que nous devons aller dans le sens de donner plus de prérogatives et des prérogatives officielles à la première dame. Que Marième Faye Sall devienne la Secrétaire Générale de l'Apr ! C'est tout ce que je demande et ils seront nombreux ces membres du parti à épouser mon idée. 

Dakaractu : Vous pensez que c'est une bonne idée ça ?

Absolument ! Sans elle, le parti serait aujourd'hui à la moitié de ce qu'il est. Elle est la seule ou presque la seule personne qui fait vivre le parti. Tous les autres ne font que vivre du parti.  Elle agit dans la discrétion.  Mais nul ne peut vous dire exactement combien de problèmes elles a résolu, combien de différends elle a cassé, combien de leaders mécontents elle a raisonné et fait revenir à de meilleurs sentiments. Et, d'ailleurs, dans ce parti, elle est la seule ou presque la seule à faire l'unanimité. Elle, secrétaire générale,  donnerait plus de vie à notre formation politique. C'est cela la vérité. 

Je  demande au Président  Macky Sall  de songer à cette alternative et aussi de  responsabiliser davantage les femmes et les jeunes. Nous avons des jeunes compétents. Les exemples de Abdou Karim Fofona, Pape Mahawa Diouf, Pape Malick Ndour sont éloquents. Je ne les connais même pas.

Dakaractu : J'imagine que c'est une manière d'amener à succéder à son mari. 

Loin de là mon idée. C'est juste que je trouve pertinente cette idée et que je suis très préoccupé par la vie de mon parti qui peut mieux aller..  Le Président Macky Sall restera le patron de ce parti, naturellement. 

Dakaractu : Justement lui, il refuse toujours de parler du troisième mandat.


Vous savez que cette question du troisième mandat et le débat qui l'entoure est inutile et même ridicule.  Nous avons une nouvelle Constitution qui a été votée et adoptée par les Sénégalais.  Ce sont ces mêmes Sénégalais qui ont élu le Président Macky Sall pour ce mandat de 5 ans. Et cette élection fait même pas encore 7 mois et on veut nous empoisonner avec ça. Il a raison de refuser d'en parler. Maintenant, le moment venu, nous avons un Conseil Constitutionnel qui pourra se prononcer sur la question si jamais il voulait un deuxième mandat sous ce nouveau régime ou un troisième. Appelez ça comme vous voulez.  Dans tous les cas, il y aune instance compétente pour se prononcer sur la question. Dans tous les cas, les Sénégalais apprécient déjà tout ce qu'il fait et c'est l'essentiel...
Jeudi 5 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :