SERIGNE ABÔ FALLOU ASTA DIÈYE : « Le Cese n'a pas déçu... Qui prend le pouvoir par le feu, gérera avec le feu »


SERIGNE ABÔ FALLOU ASTA DIÈYE : « Le Cese n'a pas déçu... Qui prend le pouvoir par le feu, gérera avec le feu »
Chef religieux et fils de Serigne Fallou Asta Dièye, Serigne Abô Mbacké ne manque pas d'avis sur le Conseil Économique, Social et Environnemental. Pour lui, c'est l'une des institutions qui peuvent valablement revendiquer un bilan élogieux et se vanter d'avoir répondu aux attentes des Sénégalais.
À quelques encablures de la fin du mandat accordé aux actuels membres du Conseil, le Mbacké-Mbacké, qui a câblé Dakaractu, a tenu à regretter une chose : " que le Sénégal ait pu perdre assez de temps et d'efficacité en évoluant, pendant plusieurs années, sans un instrument comme le Cese.  '' Sous la conduite d'une dame intelligente, ferme et travailleuse, l'institution a réussi à influer positivement sur l'économie, la santé, l'éducation de ce pays. Mais c'est au plan des religions qu'elle a fait ses plus grosses réalisations. Sans bruit ni tintamarre, elle s'est approchée des chefs religieux, fouillant dans leurs doléances et proposant des solutions. Trente pour cent des sollicitations provenaient des dignitaires religieux. J'en sais quelque chose puisque je suis conseiller de madame Aminata Tall en matière religieuse. C'est par conséquent important que les Sénégalais apprennent à aimer cette institution qui, heureusement, à rarement essuyé des critiques '' dira notamment Serigne Abô Fallou Asta Dièye. Notre interlocuteur de se réjouir du fait que le Président Macky Sall ait fait confiance '' à une femme de valeur, bien imprégnée de la chose publique et expérimentée à tous les niveaux. ''

Interpellée sur le dialogue politique et l'implication attendue du religieux, Serigne Abô se voudra clair. '' Qui prend le pouvoir par le feu, gérera avec le feu. Seul le dialogue et le consensus sont en mesure de nous aider à vivre nos convictions politiques tranquillement. L'opposition a le devoir de répondre favorablement à la main tendue du Chef de l'État. En tant que religieux, je trouve que le Président Sall a été à la hauteur des attentes des Sénégalais. Je l'encourage. Seulement, je trouve urgente la mise en place d'un espace de dialogue sincère et je crois qu'il est sur la bonne voie. ''
Dimanche 21 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :