SCORE DE L’APR ET « BENNO BOKK YAKAAR » À PIKINE AUX DERNIÈRES LÉGISLATIVES : M. ABDOU KARIM SALL INSATISFAIT DES 35%


Décidément M. Abdou Karim SALL n’est jamais rassasié quand il s’agit de mouiller le maillot pour son mentor, le Président Macky SALL. Malgré la victoire de la coalition « Benno Bokk Yakaar » à Pikine, le Coordonnateur de l’APR Mbao se dit insatisfait.. Pour lui, le pourcentage que l’APR et ses alliés ont obtenu devant leurs concurrents est insuffisant. « Je digère mal ces 35%. Cela ne devrait pas être notre score parce que le Président nous a mis dans des conditions optimales de résultats », déplore le responsable des Cadres républicains du département de Pikine. Malgré sa victoire nette et sans bavure dans son fief de Mbao, M. Abdou Karim SALL se dit, lui-même, comptable de cette contre-performance politique de l’APR dans le département de Pikine. M. Abdou Karim SALL met tous les responsables départementaux de l’Alliance pour République dans le même sac. Le Directeur général de l’ARTP est catégorique : « On a pas besoin d’être fin analyste politique pour dire que ce score de 35% n’est pas bon. Ce résultat est loin des attentes du Président et de sa coalition », dira t-il. Et ce dernier d’ajouter que « certains responsables doivent arrêter de tromper le Chef de l’État qui, il faut le rappeler, fonde beaucoup d’espoirs sur Pikine avec ses 550.000 électeurs ». Par ailleurs, il déplore le fait que, jusque-là, la coordination départementale de l’APR ne s’est pas réunie pour analyser froidement les résultats obtenus à Pikine. Le patron de l’APR Mbao conclut en ces termes : « On est très loin du compte ; et c’est pas avec 35% qu’on va réélire le Président en 2019. Rien qu’à Pikine, on peut faire la différence et donner un second mandat à Macky SALL ; mais encore faudrait-il qu’on dépasse le seuil des 50% de l’électorat ». Le coordonnateur de la CCR de Pikine appelle ainsi tous les responsables du département au travail et à l’abnégation. M. Abdou Karim SALL a fait cette sortie ce vendredi après-midi à la fin d’une cérémonie qui avait pour cadre la mosquée Mouride de Pikine-Est en présence du maire de la commune, M. Issakha DIOP. Il remettait, en effet, l’enveloppe financière qu’il avait promise aux responsables de ce lieu de culte. Ces derniers, dans la foulée, n’ont pas manqué de formuler des prières à l’endroit du bienfaiteur et responsable politique.
Samedi 14 Octobre 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :