SANGALKAM : Litige foncier entre la Mairie et la Fédération des producteurs maraîchers.


La Fédération des Producteurs Maraîchers de la zone des Niayes a célébré dans un tohu-bohu la journée de l’horticulture, ce mardi 11 février 2020 à Sangalkam. En effet, pour un terrain deux camps se s’opposent. La fédération des maraîchers d'un côté et la commune de Sangalkam d'un autre. 

Il faut dire que le camp du maire Oumar Guèye et celui du président de la fédération des maraîchers,  se disputent un espace que chacun d’eux souhaite utiliser à ses fins. Les uns pour en faire un stade (la commune), les autres pour continuer à y cultiver (les maraîchers). Face à cette situation, l’Adjoint au Maire de Sangalkam n’a pas raté le président de ladite fédération qu’il a traité de tous les noms d’oiseau. Selon lui, Ibrahima Mbengue "est un vautour parce qu’il exploite la fédération des maraîchers ainsi que le périmètre à des fins personnelles." Selon lui, M. Ibrahima Mbengue, président de cette fédération a loué le périmètre à une entreprise à hauteur 2,5 milliards. Il ajoute  "que le terrain est du domaine national et c’est un terrain non matriculé.  La commune de Sangalkam à travers son maire a bénéficié d’un stade municipal à hauteur de 1,2 milliard. La commune a délibéré que ce même site devrait abriter le Stade », a-t-il déclaré.

M. Ibrahima Mbengue, lors de la célébration de la journée de l’horticulture a saisi l’occasion pour fustiger le comportement du Maire de la ville, qui selon lui, "est le responsables de ces affrontements." Il demande à Oumar Guèye  "d’arrêter de les attaquer, sinon il y aura riposte." Le président a également apporté des éclaircissements sur la manière dont il ont obtenu ce périmètre. Selon lui, "ils ont un contrat à durée indéterminée depuis 2001 sous Wade."
Mardi 11 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :