Rupture de contrat BICIS vs BNP Paribas : les employés de la banque s'erigent en bouclier


Le groupe BNP Paribas actionnaire à 55 % de la banque BICIS compte céder ses parts du marché à un autre groupe. L’annonce a été faite depuis le 21 février dernier, aux travailleurs de la banque. Une situation qui les laisse dans le désarroi.

En effet, ce groupe dont le retrait est quasiment acté dans plusieurs pays tels la Guinée, le Mali, le Burkina… n’a eu que des répercussions négatives pour ses anciens travailleurs. Ce qui met en défi les bicistes de Dakar.

Ainsi par anticipation pour éviter le pire, le collectif des employés de la BICIS, s'est regroupé aujourd’hui devant l’entrée de leur siège général de Dakar, pour mettre devant l’opinion publique quelques revendications parmi lesquelles on peut noter : la garantie de la stabilité sociale durant la phase de transition, la garantie et la stabilité de la gouvernance, l’accord d’un abandon de créances aux travailleurs, l’éradication de l’ardoise de la dette des collaborateurs, la veille à la consolidation de l’ensemble des acquis du personnel, l’ouverture du capital de la BICIS à ses personnel, l’allocation d’une prime de cession et la poursuite de la revalorisation des salaires mais aussi l’exigence d’une communication sans délai de l’agenda de la cession, le nom des repreneurs et l’enveloppe financière des offres.

Bien vrai que l’État est actionnaire à hauteur de 25 % dans cette entreprise, les employés lancent un appel à l’État du Sénégal pour qu'il leur prête une oreille attentive. Ils comptent ainsi réactiver leur préavis de grève déposé depuis longtemps...
Mercredi 25 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :