Rufisque/ mesures dans le Transport : les prix se réajustent, les populations paient la note, devenue salée.

Après les mesures prises par le ministre du Transport Terrestre, Oumar Youm, les transporteurs de Rufisque appliquent ainsi toutes les recommandations de la tutelle. Des masques, du gel hydro alcoolique et le respect du nombre de place. Les chauffeurs de taxis qui assurent la navette entre Rufisque et la capitale Sénégalaise, Dakar, ont augmenté les prix du transport. Selon ce chauffeur établi au garage de Dakar qui se trouve dans le centre-ville de Rufisque, « on est en phase avec les mesures prises par notre ministre de tutelle. On a diminué le nombre de passagers. Avant c’était quatre clients mais maintenant c’est deux. Ils se partagent le tarif qui est 4200 F cfa. Malheureusement, les effets de la crise se font ressentir car avant on avait plusieurs rotations, alors que depuis ce matin, je n’ai eu qu’une seule rotation. Il faut que les autorités trouvent une sortie de crise. »
Le constat est le même au garage des taxis RETAB qui assurent la liaison entre les différents quartiers excentrés de Rufisque. Trouvé sur place un homme, la quarantaine révolue, qui s’est présenté comme le régulateur, a abondé dans le même sens, « Avant on avait 7 passagers, mais maintenant on est obligé de ne prendre que 5 clients. Mais nous faisons de notre mieux pour que les prix du transport soit accessible », a-t-il ajouté. Une situation qui ne laisse pas insensible les usagers qui, à défaut de décrier cette flambée du prix du transport, déplorent la raréfaction des moyens de transport surtout à l’heure de la descente…



Vendredi 27 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :