Rufisque / Politique : Un vent de protestations souffle dans les rangs de l’APR.

La déception est le sentiment le mieux partagé dans le camp présidentiel à Rufisque. Après plusieurs autorités qui ont battu campagne pour leur mentor et candidat Macky Sall lors de la présidentielle de 2019 et qui se sont retrouvés déchus de leurs postes de directeur et PCA, les partisans de la mouvance présidentielle ne savent plus à quel saint se vouer. Ceux de Amadi Gagni Cissé qui ont fait face à la presse ce 21 juin ont fustigé cette situation qui, « n'honore point la vieille cité après les 54% obtenu pour la réélection du président Sall », selon Abdoulaye Gueye coordonnateur des jeunes et Étudiants de Rufisque. Ce manque de considération de la part du Président de la République, « qui est en train de dépouiller Rufisque de ses postes de responsabilités ne changera en rien notre détermination à militer dans BBY et notre engagement à ses côtés surtout en cette période de pandémie. Mais on espère qu'il va rectifier le tir dans les jours à venir... »


Dimanche 21 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :