Rufisque/Pêche : Le CFOP réclame près de 2 milliards de FCFA à l'État du Sénégal.


Le collectif des Femmes des Observateurs des Pêches Maritimes a tenu un point de presse, ce vendredi 16 octobre 2020 à Rufisque pour faire appel à son Excellence Monsieur Macky Sall pour un règlement diligent et définitif du dossier des observateurs  qui est en phase terminale depuis bientôt de 10 ans au niveau de l'agence judiciaire de l'État.

Selon Rokhaya Dièye, membre du collectif, par ailleurs porte-parole du jour, un milliard 806 millions 426 mille 155 FCFA représentant 20 ans d'arriérés de salaire et 234 millions 334 mille 483 FCFA pour les retards de cotisation à l'IPRES ont été mis sur la table du Chef de l'État  et à  ses différents services concernés par ce dossier pour trouver une issue heureuse à cette situation.

 "De 82 au départ en 1982, aujourd'hui, il ne reste plus que 10 observateurs en activité au niveau de la Direction de la Protection et de la Surveillance des Pêches (DPSP). Sur ces 82 qui ne font plus partie de ce corps des observateurs qui ont sacrifié la plus belle partie de leur vie loin de leurs femmes et leurs enfants en défendant notre patrimoine halieutique, beaucoup sont décédés des suites d'handicap ou de maladies liés à ce dangereux métier; laissant derrière eux des familles démunies. Ceux qui sont en vie peinent à survivre du fait du non versement des cotisations à L'IPRES lié au non paiement des salaires de 1982 à 2002, des maigres pensions de retraite qui frisent même l'indécence leur sont allouées accentuant ainsi le mal vivre dans nos famille respectives.

Monsieur le Président de la République, nous femmes des observateurs des pêches vivons des moments difficiles et venons respectueusement et de façon républicaine solliciter votre concours pour un règlement définitif de ce dossier qui  dure depuis plus de 10 ans" a-t-elle déclaré pour terminer...   
Samedi 17 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :