Rufisque / Litige foncier : Le CDID tire sur l'honorable député Diop Sy et rappelle au Chef de l'Etat ses engagements.


Le collectif pour la défense des intérêts de Diamniadio a tenu une conférence de presse ce vendredi 27 novembre 2020 à Diamniadio, plus précisément à "Sant Yallah" pour dénoncer le mutisme de la municipalité et rappeler à l'État son engagement vis à vis des populations suite à la spoliation foncière qui les oppose à l'honorable député Demba Diop Sy depuis 2018.  

Selon, le Secrétaire Général du collectif, Babacar Sow, la commune de Diamniadio est foncièrement agressée à l’est, à l'ouest, au nord et au sud ce qui justifie la pluralité des collectifs devant la municipalité, complice immobile et sans initiative.

Au chef de l'État, le collectif lui rappellera que " La population de DIAMNIADIO a toujours accepté et salué vos projets phares réalisés dans notre zone même si nous avons perdu 1.644 hectares pour des raisons d'utilité publique. Cette posture républicaine est moulue avec un rêve d'un Sénégal meilleur, d'une commune prospère, à savoir le rêve de voir une commune de Diamniadio moderne avec un plan d'aménagement adéquat."  

Ainsi , dira t-il, ce sont des rêves qui sont brisés, "le rêve de voir notre génération sans toit car victime de la spéculation foncière dans un avenir proche, avoir des endroits où héberger leur propre famille, le rêve de voir une majorité de « gorgorlous », très pauvres qui ont vu leurs économies ravagées par la DSCOS le 18 Aout 2018 passé sous la conduite du déshonorant député Demba DIOP SY, retrouver la sérénité et le goût de vivre dans l'harmonie familiale, le rêve de voir une municipalité qui oriente sa politique dans la spéculation foncière, le rêve de voir la justice réagir par rapport à nos inquiétudes (plainte citoyenne à l'OFNAC le 05 décembre 2019) contre la spéculation foncière, le rêve d'une population qui vous a plébiscitée avec plus de 66% des voix lors des joutes présidentielles, mais laissées à elle-même",  a t-il déclaré. Ainsi, le secrétaire général du collectif pour la défense des intérêts de Diamniadio rappelle au Chef de l'État ses instructions de 2018, à savoir régler le problème foncier à Diamniadio et donner gain de cause à cette population locale.  
Samedi 28 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :